La virtualisation de l'environnement desktop a le vent en poupe

07/09/06 à 00:00 - Mise à jour à 06/09/06 à 23:59

Source: Datanews

Après la virtualisation des logiciels tournant sur les serveurs, le phénomène semble à présent gagner les ordinateurs de bureau. Plus de 40 pour cent des entreprises déclarent ainsi envisager la virtualisation du desktop.

Voilà ce que démontre une enquête réalisée par Altiris, spécialisée dans les solutions de gestion IT. Cette entreprise a interrogé 550 professionnels ICT à propos de leurs projets en matière de virtualisation. Pour rappel, la virtualisation fait s'estomper les limites entre le matériel et les logiciels. Les applications ne tournent plus sur un système spécifique unique, mais grâce à la technologie, les gestionnaires IT peuvent répartir leurs moyens disponibles pour les affecter à différents travaux.71 pour cent des personnes interrogées avouent déjà utiliser les environnements de serveurs virtualisés. Voilà qui peut être qualifié de pratique courante par rapport à la virtualisation des environnements desktop mise en pratique par 8 pour cent des répondants seulement. Mais les choses bougent car pas moins de 41 pour cent des responsables IT interrogés ont des projets dans ce sens. Selon eux, les raisons en sont une optimisation du matériel et une diminution des coûts d'installation des applications. En outre, la complexité de la gestion des logiciels devrait nettement se réduire grâce à la virtualisation.

Nos partenaires