La ville de Zottegem téléphonera désormais sur IP

22/09/06 à 00:00 - Mise à jour à 21/09/06 à 23:59

Source: Datanews

La ville belge de Zottegem a opté pour la téléphonie IP. L'infrastructure d'Avaya devrait permettre tant à la ville qu'à ses citoyens d'économiser pas mal d'argent.

"L'ancien système téléphonique, Centrex de Belgacom, avait déjà dix ans et était devenu désuet", explique Kris Van Heghe, responsable systèmes de la ville de Zottegem, "en outre, nous ne recevions plus de support." Le temps était donc venu pour une nouvelle installation, une nouvelle technologie: la voix sur IP (VoIP).La ville a recherché des fournisseurs, a examiné à la loupe quelques grands noms (Cisco, NextiraOne, Iptel, Avaya) et a retenu le dernier nommé et sa solution 'Avaya IP Office'. "Avaya offrait la possibilité d'une solution hybride et modulaire", déclare Van Heghe, "elle était la mieux adaptée à notre cas, étant donné que nous emménagerons dans de nouveaux bâtiments probablement en 2008. La solution devait donc être aussi aisément transférable et extensible. Dans les actuels bâtiments - classés -, cette propriété hybride (la combinaison de la téléphonie analogique et de l'IP) s'avère très pratique."Ce ne sera un secret pour personne que le coût plus faible de la téléphonie IP a également joué un très grand rôle. "Tant en interne que dans les contacts avec les citoyens, les communications seront sensiblement moins chères", ajoute encore Van Heghe, "la téléphonie interne, répartie sur plusieurs emplacements, ne génèrera plus de frais supplémentaires."Style maisonLe partenaire pour l'implémentation a été l'entreprise De Sutter Electronics de Zottegem. "Le fait que l'entreprise soit de la région a joué un rôle", affirme Van Heghe, "mais De Sutter Electronics oeuvre de manière très professionnelle et accorde beaucoup d'attention au service et au support. En outre, ils ont travaillé très vite et efficacement. En 10 jours, ils ont mis en oeuvre le nouveau système sur cinq sites."A présent, l'objectif est que les chefs de service se concertent pour élaborer un plan de communication uniforme. "Un style maison sera souhaitable. Ce n'est cependant pas la tâche de l'IT", avance Van Heghe, "voilà pourquoi il est tout aussi important que les chefs de service disposent des droits de gestion requis pour le nouveau système." Cela concerne surtout les services pratiques comme les systèmes de commutation automatique vers le fonctionnaire ad hoc, le courrier vocal, les agendas avec messages à des heures programmées, etc.Chaque utilisateur final aura droit à une formation. Le service informatique de la ville de Zottegem a déjà suivi attentivement l'implémentation réalisée par De Sutter. A propos du fonctionnement de la nouvelle infrastructure, Van Heghe est très enthousiaste: "C'est fantastique!"

Nos partenaires