La ville d'Anvers délaisse Mobistar pour Proximus

10/04/14 à 11:40 - Mise à jour à 11:40

Source: Datanews

Les services urbains anversois recourront ces quatre prochaines années à Proximus pour leur téléphonie mobile. Mobistar est ainsi évincée.

La ville d'Anvers délaisse Mobistar pour Proximus

© (cc) Wikimedia

La ville d'Anvers a attribué son contrat de téléphonie mobile à Proximus. Les services urbains anversois, le CPAS, la police, les pompiers et d'autres entités encore utiliseront donc le réseau Proximus pour leurs communication mobile. En tout, cela concerne quand même plus de 5.000 collaborateurs de la ville qui utiliseront désormais une carte SIM de Proximus pour appeler et surfer de manière mobile.

Le contrat couvre du reste aussi des applications machine-to-machine (m2m) comme les signaux routiers dynamiques ou les piquets, dynamiques eux aussi, servant à délimiter certaines zones (piétonnes).

Le grand perdant s'appelle Mobistar qui était le précédent fournisseur de la communication mobile anversoise. Il n'y a par ailleurs qu'à Anvers que Mobistar avait en 2012 encore expérimenté la 4G pour la première fois.

C'est étonnant dans la mesure où la qualité du réseau 4G dans la ville et où les investissements 4G de Proximus dans la zone portuaire auraient été les facteurs déterminants pour la ville d'Anvers dans son choix de Proximus.

Le contrat aura une durée de quatre ans et pourra au maximum être prolongé de deux fois une année. Des villes comme Malines, Bruges, Sint-Niklaas et Gand sont également clientes de Proximus.

En savoir plus sur:

Nos partenaires