"La vie privée sur internet trop peu protégée"

29/03/12 à 12:15 - Mise à jour à 12:15

Source: Datanews

La législation belge protège beaucoup trop peu notre vie privée sur internet. Voilà la teneur de la mise en garde émise par la commission de la protection de la vie privée à l'attention du ministre de la protection des consommateurs, Johan Vande Lanotte (sp.a).

"La vie privée sur internet trop peu protégée"

La législation belge protège beaucoup trop peu notre vie privée sur internet. Voilà la teneur de la mise en garde émise par la commission de la protection de la vie privée à l'attention du ministre de la protection des consommateurs, Johan Vande Lanotte (sp.a).

Dans son avis détaillé remis au ministre, à propos duquel le journal De Tijd publie un article, la commission belge de la protection de la vie privée se plaint des carences de la loi belge à propos du respect de la vie privée et de toutes les formes de communication.

La loi est trop complexe. "Les flux de données demeurent en grande partie invisibles", prévient la commission. Les gens ne constatent même pas qu'ils sont surveillés. Ils ne peuvent donc pas non plus exercer leurs droits en matière de respect de leur vie privée. Et cela joue en faveur des entreprises privées qui tirent profit de l'exploitation de nos données.

Ces entreprises se fichent aujourd'hui éperdument de leur obligation d'informer les consommateurs sur l'utilisation de leurs données, ajoute la commission. "Alors même qu'il est souvent question du suivi intensif du comportement de navigation sur plusieurs sites web et du profilage automatique des utilisateurs."

La commission de la protection de la vie privée demande par conséquent une loi claire offrant des garanties effectives et permettant une collaboration plus étroite et plus structurelle entre la commission et le contrôleur télécom, l'IBPT.

Source: Belga

Nos partenaires