La vente de sa division des puces devrait améliorer le sort de Toshiba

24/01/17 à 13:47 - Mise à jour à 13:46

Source: Datanews

Le conseil d'administration de Toshiba se réunira vendredi pour scinder la division des puces de l'entreprise et la revendre partiellement. La firme entend ainsi compenser un mauvais rachat du secteur nucléaire.

La vente de sa division des puces devrait améliorer le sort de Toshiba

Toshiba © .

Selon les sources de l'agence Reuters, c'est ce vendredi que la décision serait prise de scinder la division des puces et d'en revendre 20 pour cent pour quelque 200 milliards de yens (1,64 milliard d'euros). Le conseil d'administration devrait aussi examiner si la vente d'autres divisions pourrait s'avérer intéressante.

Avec cette vente partielle, le géant technologique japonais entend renflouer ses caisses après le rachat de l'entreprise nucléaire américaine CB&I Stone & Webster. Après coup, cette dernière s'avérerait nettement moins intéressante que prévu. Les sources de Reuters évoquent une valeur de 500 à 700 milliards de yens en moins (de 4 à 5,7 milliards d'euros).

Ce mauvais achat et l'amortissement attendu en découlant ont provoqué un net recul du cours de l'action de Toshiba aux environs de la fin de l'année dernière. En vendant partiellement son département des puces, l'entreprise entend à présent limiter ses pertes, afin de satisfaire quelque peu ses actionnaires.

En savoir plus sur:

Nos partenaires