La vente de Nokia va rapporter des millions à Elop

24/09/13 à 17:07 - Mise à jour à 17:07

Source: Datanews

Tout semble indiquer que le CEO de Nokia va profiter davantage de ce que l'entreprise a été vendue à moindre coût à Microsoft que si elle avait poursuivi ses activités en ne comptant que sur ses propres forces.

La vente de Nokia va rapporter des millions à Elop

Tout semble indiquer que le CEO de Nokia va profiter davantage de ce que l'entreprise a été vendue à moindre coût à Microsoft que si elle avait poursuivi ses activités en ne comptant que sur ses propres forces.

Elop recevra 25 millions de dollars (18,5 millions d'euros) de bonus découlant d'un accord conclu en 2010, avant donc que la division de téléphonie de l'entreprise ne soit revendue. Il ne s'agit pas là d'un véritable dédit de préavis, puisqu'Elop rejoint Microsoft, où il va diriger le département de téléphonie. Microsoft versera en outre septante pour cent de ce montant, peut-on lire dans les documents de l'assemblée générale.

Cette somme élevée laisse supposer qu'il était plus intéressant pour Elop que la division de téléphonie de Nokia soit plongée dans le rouge en vue d'une vente rapide, que de remettre l'entreprise sur les rails.

En Finlande, la nouvelle du bonus que va recevoir Elop, a en tout cas provoqué un véritable tollé. En même temps, l'on apprend qu'il y a pas mal d'imprécisions dans cette affaire. C'est ainsi que Forbes se demande si le conseil d'administration n'a pas donné à Elop en 2010, sciemment ou pas, une énorme 'carotte', afin qu'il laisse l'entreprise aller à volo.

C'est en 2010 qu'Elop est arrivé chez Nokia en provenance de Microsoft. Peu après, il écrivait un memo qui a été divulgué et dans lequel il annonçait la fin de Symbian, le système d'exploitation de Nokia, afin de jouer pleinement la carte de Microsoft. Il en résulta un écroulement de la vente de Symbian, ce qui poussa Nokia encore plus dans les problèmes. En même temps, les esprits critiques posent depuis assez longtemps déjà la question de savoir si Elop n'est pas un... Cheval de Troie, dont le seul but était de guider Nokia vers Microsoft.

En savoir plus sur:

Nos partenaires