La toute nouvelle puce d'Huawei parée pour devenir une plate-forme AI mobile

04/09/17 à 13:46 - Mise à jour à 13:45

Source: Datanews

La puce pour smartphones s'améliore progressivement. Mais selon Huawei, la vraie différence réside dans une puce assurant le relais entre le nuage et l'utilisation de tous les jours. Voilà pourquoi, l'entreprise présente le système sur une puce (SOC) Kirin 970 qui équipera le Mate 10 à partir d'octobre.

La toute nouvelle puce d'Huawei parée pour devenir une plate-forme AI mobile

Huawei Kirin 970 © Pieterjan Van Leemputten

Le Kirin 970 combine un CPU à 8 coeurs avec un CPU à 12 coeurs selon un processus à 10 nanomètres, ce qui permet d'installer 5,5 milliards de transistors sur un centimètre carré. Pour la première fois, l'entreprise intègre aussi un 'Neural Processing Unit' (NPU) sur la puce dans le but de garantir de meilleures performances et de consommer moins de courant. La connexion avec le monde d'effectue au moyen d'un modem 4,5G LTE qui pourrait atteindre une vitesse d'1,2 Gbps grâce à la combinaison de 4x4 MIMO, 256 QAM et 3CC CA).

Toute cette puissance de calcul poursuit un seul but: combiner tant de données que possible. "L'intelligence individuelle se trouve sur votre appareil, et l'intelligence collective se trouve dans le nuage. La combinaison de ces deux AI (on-device et cloud), c'est l'AI mobile", déclare Richard Yu, CEO du consumer business group d'Huawei, lors de son discours thématique prononcé à l'IFA.

Richard Yu

Richard Yu © Pieterjan Van Leemputten

Et d'insister sur le fait que nous vivons dans un environnement 'cloud', mais que cette expérience pourrait encore s'améliorer notamment sur le plan de la latence, sur celui de la stabilité et sur celui de la confidentialité. C'est l'objectif poursuivi par le Kirin 970. "Il est rapide avec une latence faible, du fait que tout est traité sur votre appareil. Mais nous nous focalisons aussi sur une faible consommation de courant. Et comme une grande partie de l'input AI est traitée localement, cela se traduit par une meilleure protection de vos données."

Reconnaissance instantanée de l'image

Ce bref temps de réaction et cette faible consommation ont fait l'objet d'une démonstration de la part de Yu sur base de quelques exemples intéressants. Le NPU est capable d'identifier les images nettement plus vite qu'un CPU classique: 2.000 images à la minute concrètement. Sur un appareil équipé d'un accu de 4.000 mAh, la consommation se limiterait à 0,19 pour cent par lot de mille photos.

Mate 10 Le géant technologique chinois ouvrira le SOC aux développeurs et partenaires. Les concurrents pourront donc en principe l'utiliser également dans leurs smartphones ou l'intégrer à d'autres appareils connectés. A la fin de son discours thématique, Yu a signalé qu'Huawei exploitera le Kirin 970 dans la série Mate 10 qui sera présentée le 16 octobre.

Nos partenaires