La technologie photo du Pixel 2 de Google devient open source

15/03/18 à 13:46 - Mise à jour à 13:46

Google rend le code de l'appareil photo AI du Pixel 2 disponible pour tout le monde. L'entreprise espère ainsi que d'autres groupes aideront à améliorer sa technologie.

Le fait que les Google Pixel 2 et 2 XL disposent de l'un des meilleurs appareils photo sur le marché des smartphones, est dû au logiciel embarqué. La plupart des smartphones utilisent deux appareils photo, afin de créer ce qu'on appelle en jargon un 'bokeh' (flou d'arrière-plan) artificiel. Le Pixel 2 n'est, lui, pas équipé d'un double appareil photo, ce qui fait que Google a dû imaginer une autre façon de créer la profondeur de champ.

Le solution imaginée par Google s'appelle la 'segmentation d'image sémantique'. Dans ce but, l'entreprise a développé une AI qui attribue un 'label sémantique' à chaque pixel et ce, sur base de l'apprentissage machine. Concrètement, cela implique que l'AI qualifie chaque pixel de 'chien', 'personne', 'nuage', etc. Ce faisant, le logiciel est encore capable d'ajuster pas mal de choses sur la photo. L'objet de cette dernière est de ce fait séparé très, très clairement de son arrière-plan, ce qui permet au logiciel de réaliser un bon portrait à profondeur de champ artificielle, ou d'appliquer de meilleurs filtres en direct. Grâce à ce logiciel, l'appareil photo du Pixel 2 peut rivaliser avec d'autres équipant des produits-phares de la concurrence.

Le code de ce qu'on appelle le modèle 'DeepLab-V3+' vient à présent d'être rendu open source par Google à GitHub. Cela signifie que tout un chacun pourra télécharger ce code et l'expérimenter par lui-même. Google espère ainsi en arriver à une amélioration des effets photographiques de type logiciel, en élargissant la recherche sur le sujet. La libération du code signifie aussi que d'autres fabricants de smartphones pourront l'appliquer dans leurs propres téléphones. On devrait donc au fil du temps enregistrer une progression de la qualité photo sur le marché des smartphones.

Comme c'est le cas d'habitude avec les annonces de Google, les spéculations sont ensuite allées bon train. Selon plusieurs utilisateurs d'Android, la seule raison pour laquelle Google rend à présent cette technologie open source, c'est que l'entreprise en a préparé une version nettement meilleure pour le Pixel 3. Pour savoir si tel est vraiment le cas, il faudra attendre Google I/O en mai, où l'on pourra probablement se faire une première impression du prochain smartphone de Google.

En savoir plus sur:

Nos partenaires