'La technologie numérique pourrait augmenter le PIB de dix milliards d'euros'

10/03/15 à 14:13 - Mise à jour à 14:13

Source: Datanews

En exploitant plus intensivement notre technologie numérique, l'économie de notre pays pourrait progresser de dix milliards d'euros d'ici 2020, ce qui représenterait une croissance annuelle de 0,25 pour cent.

'La technologie numérique pourrait augmenter le PIB de dix milliards d'euros'

© istock

Ce calcul provient de l'étude 'densité numérique' d'Accenture qui compare plus de 50 indicateurs comme le nombre de transactions en ligne et l'utilisation du nuage, en vue de déterminer l'utilisation de la technologie.

Comment notre pays se comporte-t-il vis-à-vis du reste de l'Europe? Pas vraiment bien. Nous nous situons en-dessous de la moyenne européenne, selon Accenture, même si nous obtenons de bons points comme le fait que les entreprises belges introduisent rapidement en leur sein la technologie numérique. Mais l'on pourrait faire mieux, selon l'étude.

Accenture énumère plusieurs choses concrètes qui pourraient faire croître le PIB d'ici 2020. C'est ainsi que la couverture internet mobile des ménages belges devrait être améliorée, qu'il conviendrait de mettre davantage l'accent sur l'e-commerce, conjointement avec une manoeuvre de rattrapage pour la publicité en ligne. Dans les entreprises, les compétences ICT des travailleurs devraient croître, et le nombre de services IT être étendu, alors que nous devrions davantage utiliser les plates-formes numériques de financement participatif (crowdfunding).

Il nous faut cependant apporter ici la nuance selon laquelle il est plus facile de mettre en oeuvre de nouveaux postes/lieux de travail que de les améliorer. Le fait que les opérateurs n'investissent plus dans l'internet mobile est notamment dû au climat qui règne et à la réglementation incertaine, à en croire récemment encore Proximus, Mobistar, Base et Voo. Pour les fournisseurs de services ICT, le principal obstacle à l'extension est de trouver du personnel ad hoc. Dans le prolongement de ce qui précède, il faudrait que davantage d'étudiants optent pour l'informatique (ou pour une autre formation STEM) en vue d'apporter une solution.

En savoir plus sur:

Nos partenaires