Esther Roure-Vila
Esther Roure-Vila
European Digital Woman of the Year & Team Lead Data Center Solution Support à Cisco EMEAR
Opinion

09/04/15 à 18:21 - Mise à jour à 18:20

La technologie comblera-t-elle le fossé entre les sexes ?

Plus tôt ce mois-ci, j'ai été invitée à la 59e session de la Commission de la condition de la femme au siège des Nations unies à New York. J'ai eu le privilège de participer à une table ronde sur les femmes qui s'engagent résolument dans les secteurs numériques et vivent en milieu urbain, débattant de " l'autonomisation numérique des femmes pour une transformation urbaine positive ". Au nombre des autres participants, citons le réseau international Femmes de Metropolis, le Digital Leadership Institute et les villes de Bruxelles et de Barcelone.

Il semble que toutes les grandes villes sont confrontées à des problèmes similaires : mobilité, vieillissement, sécurité, pauvreté... Elles ne se distinguent que par la façon dont elles résolvent ces problèmes. Alors que les femmes et les hommes ont tendance à résoudre les problèmes différemment, la meilleure solution naît lorsqu'ils agissent de concert. Ce n'est là qu'une raison de l'impact positif de l'égalité des sexes à différents niveaux. Toutefois, les statistiques nous montrent que nous sommes bien loin de cet objectif, tant pour les villes qu'à la maison ou au travail.

Activités de sensibilisation

La Commission on the Status of Women souhaitait convaincre les participants de l'importance de la technologie dans la lutte pour l'égalité des sexes. Le documentaire de Sofie Peeters, "Femme de la rue" qui a permis une prise de conscience du sexisme qui règne dans les rues de Bruxelles, a passé la revue.

Partager

La technologie comblera-t-elle le fossé entre les sexes?

J'ai particulièrement été impressionnée par la ville de Séoul. Sa vision est claire et elle entreprend des actions concrètes, comme la création de service taxi sûr pour les femmes.

Le besoin d'innovation a généré de nombreux hackathons, week-ends start-up et centres d'innovation dans toutes les villes, mais, comme la plupart de ces événements ne font pas appel aux femmes lors des discussions, les idées d'une moitié de la population ne sont pas reprises.

L'égalité des sexes dans les médias

L'égalité des sexes constitue également un défi à Hollywood, semble-t-il. Aux Nations unies, Geena Davis, actrice et fondatrice de l'Institute on Gender in Media, a fait remarquer qu'au rythme actuel de l'égalité des sexes, 700 années supplémentaires seraient nécessaires pour atteindre la parité des personnages et des rôles. Une étude récente sur des films populaires au sein de 11 pays indique que seulement 22,5% de l'ensemble des acteurs de fictions sont des femmes. Moins de 15% d'entre elles ont les traits de femmes d'affaires, de personnalités politiques ou de responsables dans les domaines des sciences, de la technologie, de l'ingénierie et/ou des mathématiques (STEM).

En d'autres termes, rien n'est fait pour que les filles deviennent ingénieurs et dans la plupart des films, les femmes ne tiennent pas un rôle important, ce qui m'amène à me demander si les films sont le reflet de la réalité ou si la réalité est influencée par les films...

Opportunité manquée

Bloomberg TV vise à l'égalité hommes-femmes et déclare que la chaîne tire parti de cet objectif. Pourtant, la conclusion générale relative à la condition de la femme par rapport à il y a 20 ans n'est guère réjouissante : peu d'avancées ont été réalisées. Oui, des mesures ont bien été prises, mais elles n'ont pas été mises en oeuvre.

J'estime que nous manquons là une occasion unique, grâce à la technologie, de combler le fossé qui existe entre les hommes et les femmes. Un coup d'oeil à l'ordre du jour des Nations unies nous permet de voir que seules 9 des 192 manifestations prévues avaient trait à la technologie, dont la moitié concernait la violence en ligne. J'ai trouvé qu'un débat relatif à la technologie et la façon de rendre les femmes plus autonomes grâce à cette dernière, faisait défaut à l'ordre du jour général.

La technologie permet non seulement d'aménager des horaires plus flexibles afin de mieux concilier les vies familiale et professionnelle, mais elle constitue également une importante source pour l'innovation et un atout pour les entreprises émergentes. En Grande-Bretagne, Alexandra Depledge a été désignée Entrepreneur de l'année pour son travail à Hassle.com, un site web qui met en contact les vendeurs et les acheteurs de services à domicile. En 2014, elle a levé 6 millions de dollars américains de placement série A. Alex devrait être un exemple pour chacune d'entre nous.

Cela va sans dire, le sujet est particulièrement complexe et varie en fonction du pays, mais il convient néanmoins de l'aborder sous toutes ses facettes. Afin d'accélérer les choses, les femmes doivent jouer un rôle plus actif. N'attendons pas les initiatives des gouvernements ou d'organisations sectorielles. Votre organisation ou votre entreprise possède-t-elle déjà son réseau wo-men, luttant pour l'égalité des sexes ?

Esther Roure Vila

European Digital Woman of the Year & Team Lead Data Center Solution Support à Cisco EMEAR

En savoir plus sur:

Nos partenaires