La technologie aidera Chypre à sortir du trou financier: 'Nicosie devient une mini-Silicon Valley'

09/12/14 à 13:52 - Mise à jour à 13:53

Source: Datanews

L'économie chypriote était à l'agonie sur le plan financier, mais semble tout doucement reprendre du poil de la bête, notamment grâce à l'innovation technologique sur l'île. 'Les jeunes entrepreneurs sont conscients que la chance de trouver du travail se trouve dans le secteur ICT.'

La technologie aidera Chypre à sortir du trou financier: 'Nicosie devient une mini-Silicon Valley'

Nicosie, une mini-Silicon Valley? © .

En raison de la crise financière grecque, les banques chypriotes ont en 2011 aussi éprouvé toujours plus de difficultés à nouer les deux bouts. En tant que principal garant des dettes grecques, le secteur financier chypriote s'est effondré. Pour éviter la faillite de l'île, l'Union européenne est intervenue et a accordé des prêts d'urgence pour un montant de 10 milliards d'euros, à condition que le gouvernement chypriote entame des réformes économiques.

Cet été, la troïka de contrôle a conclu que le pays était sorti des eaux les plus tumultueuses. Il n'empêche que les salaires diminuent, que les prix des biens de consommation augmentent et que le chômage (surtout chez les jeunes) reste très élevé. Pas moins de 40 pour cent des jeunes jusqu'à 25 ans n'ont pas de travail.

Michael Tyrimos est l'un des nombreux jeunes à 'fort potentiel' qui désire pousser son pays vers le haut. Peu importe pour lui que lors des dernières élections européennes, plus de la moitié des électeurs est restée à la maison. 'Même si beaucoup de jeunes Chypriotes possèdent un diplôme universitaire, ils ne trouvent pas de travail dans leur pays et sont forcés d'émigrer. C'est une catastrophe pour Chypre de voir autant de talent diplômé s'en aller.' Tyrimos est lui-même un produit de cette mobilité croissante dans l'Union européenne. Après ses études universitaires en Grande-Bretagne, il est rentré à Chypre.

Hackathons

'Une grande partie des jeunes soupçonne que l'Union européenne a considéré Chypre comme une expérience économique. Les réformes radicales imposées ont bouleversé notre société', témoigne Tyrimos. 'La jeunesse est par conséquent plutôt sceptique à l'égard de l'Union européenne, mais elle voit aussi l'Europe comme une opportunité', nuance Tyrimos: 'Elle a conscience que le projet européen offre aux citoyens la possibilité de s'ouvrir à de nouveaux marchés et de collaborer par delà les frontières', ajoute Tyrimos.

Rentré en Chypre, Tyrimos a fondé avec quelques autres étudiants la Cypriot Enterprise Link. Ces deux dernières années, cette organisation est devenue rapidement un réseau de jeunes entrepreneurs chypriotes.

'Nous organisons régulièrement des rencontres, des ateliers et lançons des projets locaux. C'est ainsi que nous avons introduit le concept des hackathons à Chypre', explique Tyrimos. Avec ces sessions de marathon, ils s'adressent aux écoliers et élèves: 'Nous les initions au monde merveilleux de la programmation, les amenons en contact avec la robotique et tentons de leur faire aimer la technologie', poursuit Tyrimos. 'Le ministère de l'enseignement et de la culture a été tellement fasciné par notre projet qu'il a décidé de proposer l'encodage comme matière à option dans l'enseignement secondaire.'

Mini-Silicon Valley

Les startups technologiques poussent comme des champignons à Nicosie. 'Les jeunes entrepreneurs croient que notre capitale peut devenir une mini-Silicon Valley. Ils sont conscients que l'ICT jouera un rôle toujours plus important dans l'économie mondiale. La chance de trouver du travail repose dans ce secteur', estime Tyrimos. 'Nous devons nous positionner dans le domaine des sciences IT pour attirer les investisseurs.'

Le gouvernement chypriote prend progressivement conscience du fait que l'économie ne peut plus reposer uniquement sur les secteurs traditionnels comme le monde bancaire, le tourisme et la pêche. Il examine actuellement comment créer un cadre de recherche innovant en vue de favoriser l'entreprenariat. Tyrimos est dès lors optimiste à propos du nouveau cap économique pris par son pays. 'La jeunesse chypriote est énergique, a des idées et ne craint pas de les traduire en concepts commerciaux. Nous avons encore un long chemin à parcourir, mais sur base d'une politique favorable, la culture de l'entreprise à Chypre prospérera pleinement à l'avenir

2014 - C.H.I.P.S. StampMedia - Laurens Soenen

En savoir plus sur:

Nos partenaires