La technologie à 22nm d'Intel à la portée de tiers

02/11/10 à 12:29 - Mise à jour à 12:29

Source: Datanews

La toute nouvelle technologie de production à 22nm d'Intel sera également proposée à des tiers.

La technologie à 22nm d'Intel à la portée de tiers

La toute nouvelle technologie de production à 22nm d'Intel sera également proposée à des tiers. C'est là un nouveau pas franchi par le plus important fabricant au monde de processeurs pour PC et serveurs.

L'entreprise américaine Achronix annonce qu'elle va faire produire sa future gamme de FPGA ultrarapides sur la toute récente technologie à 22nm d'Intel. Cette capacité de production ne sera disponible à grande échelle que l'année prochaine. FPGA est l'acronyme de 'field programmable gate arrays'. Ces produits sont utilisés dans des systèmes de grande valeur tels les routeurs et autres systèmes produits en quantité relativement faible. Au niveau mondial, ce marché représente quelque 3 milliards de dollars et est dominé par Xilinx et Altera.

L'avance prise par Intel dans le domaine de la technologie de production de puces est un élément important dans le succès de l'entreprise, et sa décision de proposer sa technologie de pointe à des tiers est un facteur vraiment nouveau. Elle ne concerne du reste que moins d'1 pour cent de sa capacité de production, de sorte qu'elle ne constituera pas vraiment une importante source de revenus.

Il n'empêche que les spécialistes du marché accordent de l'importance à cette annonce. Celle-ci marque en effet l'entrée d'Intel sur le marché des fabricants de puces pour tiers, un marché sur lequel règnent Taïwan et la Chine avec de grosses capacités en volume. En outre, cette décision permettra à Intel de tester de nouveaux développements de produits, tels ces FPGA rapides. Si ces niches devaient gagner en importance, Intel se trouverait alors en bonne position, pour racheter une telle entreprise.

Dans son annonce, Achronix évoque aussi l'avantage de faire appel à un fabricant américain de matériel militaire, aéronautique et astronautique qui exige une production 'on shore'. Au fil des ans, l'on enregistre aux Etats-Unis une croissance de la réticence à encore sous-traiter d'importants produits tant en software qu'en hardware à des entreprises non américaines.

En savoir plus sur:

Nos partenaires