La stratégie 'cloud' européenne devrait créer 2,5 millions d'emplois

Stefan Grommen

27/09/2012 - 12:22

Les commissaires européennes Neelie Kroes et Viviane Reding accélèrent leurs initiatives ‘cloud’ pour l’Europe précédemment annoncées. Il s’agit là d’une nouvelle étape vers un marché numérique européen unifié.

Non, l’annonce de Reding et Kroes n’est pas celle d’un 'super-nuage' européen unique doté d’une infrastructure hardware propre pour toutes les institutions publiques en Europe. L’Europe tente plutôt de faciliter la mise en œuvre de nuages publics et privés européens par le biais d’un certain nombre de mesures, et d’en gommer l’incertitude ambiante. La fragmentation juridique dans le domaine de l’ICT, du contenu numérique et de l’emplacement des données en Europe devrait être ainsi résolue, des certificats européens pour les fournisseurs ‘cloud’ fiables devraient voir le jour et un modèle de contrat ‘cloud’ et de SLA correct et sûr devrait être mis au point.

Selon Kroes et consorts, l’enthousiasme en la matière est grand. D’après une étude interne, les mesures devraient créer 2,5 millions d’emplois supplémentaires à l’horizon 2020 et contribuer à hauteur de 160 milliards d’euros au Produit Intérieur Brut européen (PIB).

Il n’existe pas encore de timing spécifique pour ces mesures, mais elles devraient être mise en œuvre d’ici l’année prochaine. L’on va résolument de l’avant. Les standards nécessaires notamment devraient être définis d’ici 2013. Il en va de même pour les conditions contractuelles autour desquelles un 'groupe d’experts' sera constitué.

Le 'European Cloud Partnership' (ECP) sera aussi une autre force motrice. La Commission européenne entend ainsi focaliser la puissance d’achat du secteur public - 20 pour cent de l’ensemble des dépenses ICT - sur les services et la technologie ‘cloud’. L’ECP sera chargé de se concentrer sur la collaboration entre les services publics et sur les critères d’adjudication formels dans les projets ‘cloud’.

Les infos de DataNews aussi via Facebook

Plus sur: , , ,

 

Réactions

dewasg | 28 septembre 2012

Bon sang mais c'est bien sûr ! 2,5 millions d'emploi supplémentaires grâce au cloud ! Comment n'y a t'on pas pensé plus tôt ? Gardons ce morceau de bravoure de l'UE et relisons cela en 2020. On verra qu'il y aura peut-être eu quelques emplois de plus mais surtout des glissements d'emplois : les gars qui travaillent dans les centres de données ( centralisés et privés) vont sans doute migrer/changer de boulot pour aller travailler chez les acteurs du cloud. Cela n'est pas de la création d'emplois ! C'est enquiquinant ces annonces bidons et grotesques. Ce serait bien que Data News prennent un peu de distance critique face à de tels "trucs"

Inapproprié?

 

Réagir

 

Whitepapers

 
 

Nous vous recommandons aussi