La STIB joue la carte. à puce

08/06/07 à 00:00 - Mise à jour à 07/06/07 à 23:59

Source: Datanews

Dans le cadre de son projet Mobib, la Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles (STIB) va lancer en test en septembre prochain une carte à puce faisant office à la fois de titre de transport et de porte-monnaie électronique. Les 100.000 abonnés pourraient la recevoir pour la fin 2008.

Si tout se déroule comme prévu, la STIB devrait entamer dès septembre prochain un test de 4 mois auprès de 500 clients qui seront dotés d'une carte à puce Mobib. Cette carte combine un titre de transport et un porte-monnaie électronique, et est dotée d'une puce qui remplace la piste magnétique actuelle, une technologie introduite en '93 et qui avait une espérance de vie de 10 ans.Sans contactLe système s'appuie sur la technologie Calypso de la Calypso Networks Association (voir ci-dessous). Elle permet la billetterie avec contact, mais aussi sans contact, avec un contrôle de validité en 150 millisecondes. D'ores et déjà, la STIB a acquis certains équipements pour la lecture de ces cartes Mobib. Au total, l'investissement porte sur 12 millions EUR.Dès le début du projet, la STIB a associé les autres opérateurs du transport (SNCB, TEC et De Lijn) pour créer un système interopérable. Ainsi, si chaque opérateur pourra conserver sa carte, le chargement pourra se faire de manière uniforme chez l'un des opérateurs.Outre sa fonction de titre de transport, Mobib sera également un porte-monnaie électronique rechargeable. Mais d'autres fonctions sont déjà envisagées, par ex. combiner transport et accès à un stade, musée, salon, etc. Ainsi, des partenariats ont été conclus avec Interparking (accès aux parkings), tandis que la carte de fidélité Cibelys du TGV Thalys comportera les fonctions Mobib. Et d'autres initiatives pourraient voir le jour, par ex. avec Cambio ('carsharing') dont elle est partenaire.Specs ouvertesLa carte Mobib s'appuie sur les spécifications techniques ouvertes Calypso de la Calypso Network Association. Basée dans les locaux de la STIB à Bruxelles, cette association fondée en 2003 regroupe des opérateurs de transport de plusieurs pays européens. Son objectif est de proposer une solution standardisée (normes ISO et CEN), multi-applications (titre de transport, porte-monnaie, accès à divers lieux comme les parkings, musées, etc.) et sécurisée.C'est cette technologie Calypso qui a notamment été choisie par les transports en communs de l'Ile-de-France (bus, tram, métro et RER de Paris et banlieue) pour leur passe Navigo (remplacement de la carte Orange), à l'instar de 60 sites répartis dans 14 pays, soit désormais plus de 10 millions de cartes en circulation. Cette carte à puce duale - contact et sans contact - associant un porte-monnaie électronique est désormais utilisée par 2 millions de Parisiens. Et d'ores et déjà, un test d'intégration de la puce Navigo dans un téléphone portable est en cours.Par ailleurs, dans le cadre du projet Triangle cofinancé par la Commission européenne et piloté par la STIB, un système de billetterie commun à Bruxelles, Paris et Londres est à l'étude.

Nos partenaires