La SNCB ouvre ses données

06/04/17 à 13:47 - Mise à jour à 13:40

Source: Datanews

Désormais, les usagers du train peuvent voir si celui-ci est à l'heure et ce, via Google Maps. Ces données en temps réel sont en effet ouvertes par le SNCB pour toutes les applis et entreprises qui souhaitent les utiliser.

La SNCB ouvre ses données

Jusqu'il y a peu, les retards des trains en Belgique n'étaient affichés que dans les gares ou dans l'appli de la SNCB. © BELGA/Kristof Van Accom

Jusque tout récemment, on ne pouvait être informé des éventuels retards des trains en Belgique que par l'appli de la SNCB. Pour les applis externes, la SNCB ouvrait certes un horaire théorique, mais les données en temps réel, elle les gardait minutieusement pour elle. Suite à la loi sur les données ouvertes approuvée l'année dernière, la situation a changé. Quiconque souhaite utiliser des données pour un projet ou pour développer une appli, peut désormais les obtenir gratuitement.

La SNCB tient certes toujours les rênes en main. C'est ainsi qu'en échange de l'utilisation des données en temps réel, l'usager doit d'abord remplir un formulaire et signer un accord de licence. Cette licence interdit de diffuser plus amplement les données brutes. Selon la SNCB, il est important pour elle de contrôler qui a accès à ses données: "Nous pouvons ainsi informer tout un chacun des interventions of changements planifiés au service. Des interprétations incorrectes des données d'horaire pourraient en outre conduire à une détérioration de l'image de la SNCB."

Google Maps vous montre désormais si votre train accuse ou non du retard.

Google Maps vous montre désormais si votre train accuse ou non du retard. © PVN

Les données en temps réel sont mises à disposition sous la forme de GTFS (General Transit Feed Specification), un format commun pour les horaires. Les données seront actualisées toutes les trente secondes.

Actuellement déjà, deux services externes exploitent les données en temps réel: Google Maps et iRail. La SNCB a informé les 31 planificateurs routiers qui n'affichent à présent que les horaires théoriques (dont Apple et TomTom). Il est donc possible que les retards des trains soient bientôt également visibles via Apple Maps.

Nos partenaires