La SNCB lance une offensive de numérisation

01/03/18 à 13:53 - Mise à jour à 13:52

La SNCB va investir 70 millions d'euros dans un nouveau projet de numérisation, afin de remplacer autant que possible les tickets papier par des tickets en ligne, selon le journal De Tijd.

La SNCB lance une offensive de numérisation

© BELGA/Eric Lalmand

Récemment, un reportage à la TV flamande jetait un regard dans les coulisses de la SNCB et d'Infrabel. On y découvrait malheureusement que les projets de numérisation ne se déroulaient pas comme espéré jusqu'à présent. La nouvelle technologie y est souvent dépassée avant même qu'elle puisse être utilisée, ou elle est retirée précocement. C'est ainsi que les accompagnateurs de train et les machinistes utilisent encore désespérément d'anciennes tablettes incapables de communiquer entre elles. Quant au projet d'un système de tickets uniformisé, qui a coûté 35 millions d'euros, il a été supprimé.

Nouveau site web et compte client en ligne

A présent, la SNCB entend orienter massivement ses clients vers les tickets en ligne, selon le journal De Tijd. Elle exploitera dans ce but un site web rénové, entièrement réactif et donc aussi convivial sur tablette et smartphone. Chaque passager sera invité à ouvrir un compte client en ligne unique: MySNCB, qu'il sera possible de créditer de plusieurs manières: par le biais du distributeur automatique de tickets, d'une tablette ou d'un smartphone.

Si votre smartphone refuse tout service dans le train, l'accompagnateur pourra contrôler si vous disposez de l'abonnement ou du ticket adéquat. Il lui sera aussi possible de procéder à du scannage avec son smartphone, afin de débiter le compte du client qui pourra ainsi poursuivre son voyage. D'ici la fin de cette année, on devrait voir aussi arriver une version numérique du GoPass, la carte de dix voyages permettant aux jeunes de se déplacer à moindre coût.

Services personnalisés

Quel est le but de tout cela? La SNCB veut en fait collecter des données de ses voyageurs et leur proposer sur cette base des services personnalisés, toujours selon De Tijd. C'est ainsi que la société ferroviaire entend informer ses voyageurs via le compte MySNCB sur les travaux éventuels prévus sur leur trajet habituel.

En savoir plus sur:

Nos partenaires