La SNCB envisage internet dans les trains

04/07/14 à 12:46 - Mise à jour à 12:46

Source: Datanews

Ce ne sera certes pas encore pour demain, mais la SNCB réfléchit sérieusement à la meilleure façon de proposer internet à bord de ses trains.

La SNCB envisage internet dans les trains

Ce ne sera certes pas encore pour demain, mais la SNCB réfléchit sérieusement à la meilleure façon de proposer internet à bord de ses trains.

Lors de la présentation du nouveau plan de transport, l'on a évoqué le fait que le voyageur exprime deux souhaits: une place assise et internet dans le train. Les journaux De Tijd et De Morgen annoncent par ailleurs que le patron du rail belge, Jo Cornu, examine si l'entreprise a intérêt à choisir dans ce dernier cas le wifi ou une couverture 4G renforcée.

La 4G est de loin la solution la plus économique. Mais Cornu signale que seuls cinq pour cent des tablettes disposent aujourd'hui d'une carte SIM pour la 4G. La question est de savoir si tel sera encore le cas ou non dans quelques années, lorsque le plan internet prendra une forme plus concrète.

Actuellement, nombre de marques de tablettes proposent tant des modèles équipés uniquement en wifi que des appareils avec wifi en combinaison avec une carte SIM. Mais dans la pratique, un exemplaire avec connecteur pour carte SIM coûte en général un peu plus cher, sans compter qu'il faut souscrire un abonnement data supplémentaire auprès de la plupart des opérateurs. Cela rend donc ces appareils moins attrayants pour les consommateurs. Au niveau des ordinateurs portables, la 3G ou la 4G ne sont quasiment possibles que via une clé USB séparée.

Dans cette optique, le wifi est plus accessible, y compris pour les tablettes bas de gamme. Mais Cornu est conscient que cela ne garantit pas toujours non plus une connexion fluide. Nous en voulons pour preuve le Thalys où le wifi est présent en théorie, mais dont il faut souvent se passer dans la pratique en raison de surcharges ou de problèmes techniques.

Dans son allocution à l'occasion de la Nouvelle Année, Cornu avait déjà laissé entendre qu'il voulait internet dans les gares et les trains. Dans les gares, la SNCB entend opter pour le wifi. Reste à présent à voir quel est le meilleur choix pour le train. Il n'en reste pas moins que c'est là un projet qui ne pourra être mené à bien en quelques mois, voire en un an.

Quant à la facture, l'on ne sait pas encore qui la paiera. Cornu cite notamment la France, où la SNCF propose le wifi par le truchement d'un partenaire qui propose de la publicité aux voyageurs. Mais d'autres pistes de réflexion existent aussi.

En savoir plus sur:

Nos partenaires