"La SNCB bloque l'introduction du ticket uniforme"

04/02/09 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

La SNCB bloque le lancement du ticket uniforme dans le transport public, selon Kathleen Van Brempt, ministre flamande de la mobilité. Au sein de la SNCB, il n'y a "aucune volonté politique" en faveur de ce genre de ticket uniforme.

La SNCB bloque le lancement du ticket uniforme dans le transport public, selon Kathleen Van Brempt, ministre flamande de la mobilité. Au sein de la SNCB, il n'y a "aucune volonté politique" en faveur de ce genre de ticket uniforme.

Kathleen Van Brempt, la ministre flamande de la mobilité, a fait cette déclaration à la commission Mobilité du parlement flamand. A la SNCB, on se dit "très surpris". Il existe depuis assez longtemps déjà un projet d'introduction d'un système de ticket uniforme dans l'ensemble des transports publics. Ce système fonctionnerait avec une smart card ou e-card (carte électronique). A l'origine, cette introduction était prévue pour 2010, mais aujourd'hui, on évoque plutôt 2011-2012. Depuis un petit temps déjà, un accord de collaboration se trouve également sur la table quant au lancement d'une plate-forme commune (Ubigo), mais selon la ministre Van Brempt et De Lijn, la SNCB fait traîner les choses.

"Le gros problème se situe au sein de la SNCB, où il n'existe aujourd'hui aucune volonté politique en faveur du développement d'un ticket uniforme. Je ne peux que le regretter", ajoute Van Brempt.

A la SNCB, on se déclare "très surpris" des déclarations de Van Brempt. "Conformément à notre accord de gestion, nous préparons activement un système de billetterie intégré. En outre, nous lancerons avant l'été encore un ticket commun conjointement avec l'une des sociétés de transport régionales", déclare Jochem Goovaerts, porte-parole de la SNCB. Il est ici question d'une collaboration avec la société de transport bruxelloise STIB. Celle-ci a elle-même franchi quelques étapes dans le domaine du ticket électronique (e-ticketing).

Ingrid Lieten, directrice générale de De Lijn, y va de quelques observations à propos de cette collaboration entre la SNCB et la STIB: "Il s'agira d'une carte que la STIB fournira aux voyageurs qui disposent d'un abonnement mixte avec la SNCB. Le voyageur recevra certes une carte plastifiée qui lui permettra de franchir les portails d'accès de la STIB, mais les contrôleurs de la SNCB ne pourront pas la lire. Vis-à-vis de la SNCB, le voyageur aura donc encore et toujours besoin d'une carte cartonnée."

"Ce n'est pas là l'objectif final que nous visons", explique Lieten. Et de plaider pour une smart card intégrée pour toutes les sociétés de transport en commun travaillant avec une sorte de portemonnaie numérique.

En automne prochain, De Lijn expérimentera un système de carte à puce électronique. Si ce projet est un succès, il pourrait être étendu à toute la Flandre d'ici 2011, selon la ministre Van Brempt. La technologie du système que De Lijn entend introduire, serait également compatible avec celle des autres sociétés de transport.

Source: Belga

Nos partenaires