La sécurité, encore et toujours un obstacle au nuage

21/03/13 à 16:35 - Mise à jour à 16:35

Source: Datanews

Selon le spécialiste de la sécurité Trend Micro, quasiment 50 pour cent des entreprises belges considèrent encore et toujours la sécurité comme le principal obstacle à l'utilisation du 'cloud'.

La sécurité, encore et toujours un obstacle au nuage

D'une enquête réalisée en Belgique (et aux Pays-Bas) par iVox à la demande de Trend Micro, il ressort que la moitié des entreprises environ a été confrontée l'année dernière à une forme ou une autre de criminalité internet. Les entreprises prévoient dès lors de consacrer plus d'argent à la sécurité, ce qui pour 28 pour cent d'entre elles résulte en des mesures complémentaires en faveur de l'environnement 'cloud'. Pratiquement 50 pour cent des entreprises voient en effet encore la sécurité comme un frein à l'utilisation du nuage. Parmi les autres éléments ICT qui sont pris en considération pour un investissement supplémentaire, citons l'environnement réseautique (en ce compris les serveurs et applications) pour 25 pour cent des entreprises, les appareils mobiles (24 pour cent) et les bâtiments (20 pour cent).

Pour ce qui concerne les cyber-attaques, quasiment la moitié des entreprises considèrent le malware tels les virus, etc. comme le principal danger, suivi par les fuites de données (40 pour cent), l'utilisation d'appareils privés sur le réseau de l'entreprise, et le nuage (tous deux 31 pour cent). Les nouvelles menaces comme le 'ransomware' (du malware qui crypte les données dans les ordinateurs et ne libère la clé que contre paiement d'une rançon) sont jugées moins graves, de même que les collaborateurs de l'entreprise. Plus de la moitié des entreprises affirment appliquer une politique dans le domaine de l'utilisation et du stockage des données professionnelles, mais nombre d'entre elles (60 pour cent) n'ont aucune politique en matière de BYOD.

En savoir plus sur:

Nos partenaires