La seconde vie de Netlog

20/07/11 à 13:01 - Mise à jour à 13:01

Source: Datanews

Après une année difficile, Massive Media, l'entreprise derrière le réseau social Netlog, évolue vers un groupe de médias au portefeuille en ligne diversifié. "Nous voulons réunir les gens en temps réel, tant sur le web que par le biais d'applications mobiles", résument Toon Coppens et Lorenz Bogaert. Ce n'est un secret pour personne que Netlog a vu en 2010 une grande partie de ses visiteurs actifs partir pour le tout-puissant Facebook. Loin de faire l'unanimité, une nouvelle version du site du réseau social belge a encore accéléré ce processus. Mais les fondateurs Toon Coppens et Lorenz Bogaert n'ont pas baissé les bras. Le site remanié a été supprimé au profit de l'ancienne version plus populaire, et une série de nouveaux produits ont été développés et lancés sous la houlette de Massive Media.

La seconde vie de Netlog

Après une année difficile, Massive Media, l'entreprise derrière le réseau social Netlog, évolue vers un groupe de médias au portefeuille en ligne diversifié. "Nous voulons réunir les gens en temps réel, tant sur le web que par le biais d'applications mobiles", résument Toon Coppens et Lorenz Bogaert.

Ce n'est un secret pour personne que Netlog a vu en 2010 une grande partie de ses visiteurs actifs partir pour le tout-puissant Facebook. Loin de faire l'unanimité, une nouvelle version du site du réseau social belge a encore accéléré ce processus. Mais les fondateurs Toon Coppens et Lorenz Bogaert n'ont pas baissé les bras. Le site remanié a été supprimé au profit de l'ancienne version plus populaire, et une série de nouveaux produits ont été développés et lancés sous la houlette de Massive Media.

En Belgique, Netlog reçoit encore chaque jour la visite d'environ 160.000 personnes. Pour se faire une idée: en 2008, ces visiteurs étaient encore trois fois plus nombreux. Mais la fin de l'hémorragie serait en vue. "Les chiffres de nos visiteurs sont en train de remonter depuis plusieurs mois", précise L. Bogaert, "ce qui est déjà une solide performance en soi, surtout quand on compare avec nos concurrents. Ceux-ci essuient de sérieux revers sous la pression de Facebook." Le nombre de profils créés continuerait lui aussi de progresser. "Fin 2010, nous en étions à 70 millions, aujourd'hui nous pointons à 80 millions, répartis sur des dizaines de pays. Près de 30 millions de ces profils sont utilisés activement."

Des initiatives comme la plate-forme de jeu Gatcha et le site de rencontres Twoo doivent encore venir renforcer la position en ligne de Massive Media. Entre-temps, Gatcha a terminé ses premières applications pour iPhone, iPad, BlackBerry et Android, et la plate-forme devrait même disposer d'une version pour Facebook. "Facebook constitue en effet le groupe cible idéal pour nos nouvelles initiatives", comme le précise l'entreprise. C'est la raison pour laquelle Twoo et l'ambitieuse plate-forme de chat Ekko sont également couplées au site de Zukkerberg, en plus du propre Netlog.

Avec le site de rencontres Twoo, qui grandit à vue d'oeil, Bogaert et Coppens veulent proposer leur propre canal aux personnes qui utilisent Netlog et sont à la recherche de l'âme soeur. Les utilisateurs peuvent envoyer chaque jour cinq messages gratuits et peuvent mener des recherches et jouer "intelligemment" de façon illimitée, même si des services supplémentaires sont payants. Twoo compte entre-temps 350.000 utilisateurs, et veut atteindre le cap du million dans un an.

La plate-forme de conversation en ligne Ekko est actuellement en phase de test, et fonctionne avec des chatrooms publiques créées par des utilisateurs. Le site relie les visiteurs à des emplacements, des thèmes et des amis, et propose la mobilité en prime. Un modèle d'entreprise possible serait d'associer des chatrooms à une entreprise déterminée ou à une marque spécifique.

Massive Media est détenue à 65% par les fondateurs de Netlog Toon Coppens et Lorenz Bogaert. Les 35% restants appartiennent à Index Ventures et Atomico. L'entreprise possède également le site de concours kezoo.com et a conclu un partenariat avec we7.com, ce qui permet aux utilisateurs Netlog de télécharger de la musique légalement. De plus, Massive Media détient une participation dans la boutique web néerlandaise 1dayfly.com.

En savoir plus sur:

Nos partenaires