La Sabam indignée par la liste des gros consommateurs internet de Telenet

30/08/10 à 12:39 - Mise à jour à 12:39

Source: Datanews

Le fait que Telenet ait publié au début de ce mois une liste reprenant les plus gros téléchargeurs, est qualifié par la Sabam 'd'approche commerciale scandaleuse'.

La Sabam indignée par la liste des gros consommateurs internet de Telenet

Le fait que Telenet ait publié au début de ce mois une liste reprenant les plus gros téléchargeurs, est qualifié par la Sabam 'd'approche commerciale scandaleuse'.

Début août, Telenet publiait un top 25 des gros consommateurs parmi ses abonnements internet. "Nous suivons les forums sur internet et avons observé qu'un petit groupe d'utilisateurs de pointe demandait davantage d'explications sur le téléchargement libre", explique Evelyne Nieuwland, porte-parole de Telenet. "Nous leur avons donc fourni ces explications et demandé ce qu'ils pensaient du produit. La liste de ces clients révèle tout ce que le téléchargement libre permet de faire." Le client qui a le plus téléchargé, a consommé 2.680 Go.

Quelques semaines plus tard, voici que la Sabam affirme dans un communiqué de presse qu'il s'agit là "d'une approche commerciale scandaleuse eu égard aux milliers d'artistes créatifs belges qui sont victimes des conséquences dommageables du piratage et de l'utilisation illimitée d'internet. Pour information, le téléchargement de 2,6 Téraoctets correspond à quelque 680.000 chansons (MP3) ou 570 DVD."

La Sabam regrette que "les fournisseurs d'accès internet vendent ces abonnements pour augmenter leur chiffre d'affaires, mais sans qu'un quelconque dédommagement soit prévu pour les auteurs des oeuvres téléchargées". Et d'ajouter: "Il est insupportable que les fournisseurs d'accès internet continuent d'utiliser gratuitement le répertoire de la Sabam pour rentabiliser leurs offres commerciales."

Chez Telenet, l'on prétend que les conditions particulières de l'abonnement internet indiquent explicitement que seul du contenu légal peut être diffusé. Mais: "Telenet n'a pas une vision de ce que fait le client avec son volume téléchargé." Et voilà qui fait ressurgir un ancien point délicat s'il en est: "Les fournisseurs d'accès internet ne sont pas responsables de ce que font les internautes sur le net (nous ne sommes pas la police d'internet). Nous sommes donc d'avis que ce ne sont pas les fournisseurs d'accès internet qui devraient payer ces dédommagements, comme le suggère la Sabam."

Ce dernier point était entre autres à la base du procès qui a opposé la Sabam et Scarlet (ex-Tiscali), une question latente depuis des années déjà. Netlog a également dû se défendre contre la Sabam. Plus tôt cette année, la Sabam a aussi exigé un dédommagement de la part des fournisseurs internet pour les téléchargements effectués par leurs clients.

En savoir plus sur:

Nos partenaires