La reprise de Getronics ne pourrait que renforcer la position de KPN en Belgique

30/07/07 à 11:30 - Mise à jour à 11:29

Source: Datanews

Si le rachat du groupe d'intégration IT Getronics est mené à bien, l'opérateur néerlandais KPN verra son ancrage belge se raffermir encore. La route menant à l'offre de services IT et télécoms convergents s'en trouvera aussitôt dégagée. Base pourrait ainsi jouer de nouveau un rôle sur le marché business.

Si le rachat du groupe d'intégration IT Getronics est mené à bien, l'opérateur néerlandais KPN verra son ancrage belge se raffermir encore. La route menant à l'offre de services IT et télécoms convergents s'en trouvera aussitôt dégagée. Base pourrait ainsi jouer de nouveau un rôle sur le marché business.

KPN souhaite racheter l'entreprise de services IT Getronics. L'opérateur néerlandais a libéré à cette fin une somme de 766 millions d'euros. KPN propose 6,25 euros par action, soit donc 766 millions d'euros. Cela représente un bonus de 23 pour cent par rapport au cours de clôture de l'action Getronics le 27 juillet. Le fournisseur télécom déclare qu'il financera la reprise par ses propres moyens.

Avec ses quelque 900 collaborateurs, Getronics Belgique réalise un chiffre d'affaires de 125 millions d'euros. L'entreprise se distingue surtout dans les services IT, mais si elle est rachetée par KPN, il en résultera sans aucun doute à terme une offre intégrée de services télécoms.

"Les services convergés constituent une priorité aujourd'hui", réagit Jean-Claude Vandenbosch, directeur général de Getronics Belgique et France. KPN s'attend en tout cas à ce que le rachat du groupe Getronics engendre d'ici 2009 un complément de rentrées de l'ordre de 50 millions d'euros grâce précisément à l'offre combinée.

Pour Jean-Claude Vandenbosch, il s'agirait d'un retour chez KPN. Jusqu'en 2000, il a en effet été pendant une année et demie le CEO de KPN Orange Belgique, aujourd'hui Base. Le fournisseur GSM vise cependant essentiellement le marché résidentiel et renvoie pour les services professionnels (internationaux) à la filiale Sympac de KPN qui dispose aussi d'une succursale à Malines.

Il y a un an, KPN avait déjà racheté Newtel Essence spécialisée dans les solutions de téléphonie et de centre d'appels pour le marché business. Newtel Essence dispose aussi d'une succursale occupant 20 collaborateurs à Vilvorde. Tout cela pourrait engendrer de nouvelles synergies et renforcer la présence néerlandaise sur le marché belge. Pour sa part, KPN Belgique avait été vendue à Scarlet fin 2002.

La reprise de Getronics s'inscrit dans la stratégie des opérateurs télécoms de fournir davantage de services IT. C'est conformément à cette même logique que Belgacom avait racheté Telindus l'année dernière. Tout comme Belgacom, KPN devient à présent aussi un acteur ultra-dominant sur le marché professionnel belge.

Nos partenaires