La réponse de HP aux startups de stockage

12/06/13 à 09:57 - Mise à jour à 09:57

Source: Datanews

Lors de la conférence des utilisateurs Discover organisée à Las Vegas, HP a présenté une série de produits de stockage en vue de contrer les nombreuses startups opérationnelles dans ce domaine.

La réponse de HP aux startups de stockage

Lors de la conférence des utilisateurs Discover organisée à Las Vegas, HP a présenté une série de produits de stockage en vue de contrer les nombreuses startups opérationnelles dans ce domaine.

HP étend son offre 'converged storage' par quelques nouveaux produits, surtout 3Par StoreServ 7450. HP envisage clairement de faire fructifier le rachat de 3Par, comme le démontre cet 'all-flash array'. "Le StoreServ 7450 permettra d'atteindre nettement plus rapidement le retour sur investissement", a déclaré David Scott, senior vp et general manager de HP Storage, lors de la présentation. C'est ainsi que le StoreServ 7450 nécessiterait jusqu'à 50% de capacité en moins des 'solid state disks' (SSD) et accroîtrait aussi leur longévité grâce à des techniques intelligentes en matière de tailles de blocs et d'algorithmes de cache. Le nouveau système atteint 554.000 iops (input/output operations per second, ndlr) avec moins de 0,7 ms de temps de réponse (latence en jargon) et est évolutif jusqu'à 240 SSD.

"Un 'all-flash array' particulièrement puissant donc et sans concessions", comme l'a résumé David Scott. Il a aussi affirmé sans ambages que les nouveaux produits sont une réponse aux nombreuses startups dans le domaine du stockage, qui misent actuellement à fond sur l'optimalisation de flash: des petites entreprises qui espèrent toutes être rachetées ou qui le sont entre-temps déjà. Pensez à XtremIO (EMC), Texas Memory Systems (IBM), Violin, PureStorage, Solidfire ou Nexgen. "Ce sont ces petites entreprises qui défient les acteurs traditionnels tels EMC, NetApp, IBM ou Dell en optimalisant flash. Avec nos nouveaux produit, nous le faisons à présent aussi, mais sans faire de concessions", a ajouté Scott. "HP fera la différence, parce que contrairement à ces startups, nous pouvons offrir la 'business continuity."

Miser sur 3Par

De manière sous-jacente, HP exploite ici la technologie et l'ASIC ('application-specific integrated circuit) propres à 3Par: une entreprise que HP a rachetée en 2010 pour le montant impressionnant de 2,4 milliards de dollars après une intense lutte d'enchères l'ayant opposé à son concurrent Dell.

Toujours selon HP, ses rivaux directs en matière de stockage ne peuvent actuellement pas encore, avec leurs produits hérités (legacy), franchir le pas du stockage traditionnel vers les systèmes flash, sans les repenser complètement ou sans devoir créer des silos de stockage séparés. "Et ces silos individuels ne sont vraiment plus indiqués pour des organisations qui souhaitent travailler de manière économique et aspirant à une gestion facile", a poursuivi Scott.


'Virtual storage appliance'
Lors de l'événement de Las Vegas, HP a encore lancé plusieurs autres nouveautés dans le domaine du stockage, comme une nouvelle 'midrange tape library' (StoreEver MSL6480) et le 'StoreOnce VSA', où VSA est l'abréviation de 'virtual storage appliance'. Il s'agit d'un produit logiciel qui peut être installé sur une plate-forme serveur virtuelle. Le groupe-cible de ce produit est constitué par exemple des fournisseurs de services qui souhaitent proposer le 'backup-as-a-service', mais aussi les PME qui veulent une solution d'infrastructure convergée dans un pack unique maîtrisable.

L'événement se prolonge encore jusque jeudi. Au programme, l'on aura droit à un discours thématique de la part de la CEO Meg Whitman, mais aussi à d'autres annonces en matière de 'big data'.

Nos partenaires