La réplique 3D du bébé à naître au lieu de la photo échographique floue

03/08/12 à 13:12 - Mise à jour à 13:12

Source: Datanews

Même si les parents ne sont peut-être pas demandeurs, il n'en reste pas moins qu'une entreprise japonaise est capable de générer par impression 3D la réplique d'un foetus dans le ventre de sa mère.

La réplique 3D du bébé à naître au lieu de la photo échographique floue

Même si les parents ne sont peut-être pas demandeurs, il n'en reste pas moins qu'une entreprise japonaise est capable de générer par impression 3D la réplique d'un foetus dans le ventre de sa mère.

Tout semble quasiment possible en impression 3D: de l'objet le plus futile à un sujet moins évident comme une arme. Un collaborateur d'Airbus croit même qu'il devrait être possible à l'horizon 2050 d'imprimer des avions complets avec une énorme imprimante 3D-printer.

L'entreprise technologique japonaise Fasotec est également active dans le domaine de l'impression 3D. Elle propose une alternative aux futurs parents qui souhaitent disposer de quelque chose de différent que la traditionnelle photo échographique de l'embryon: une impression 3D du foetus. La mère doit dans ce but se soumettre à un scan MRI qui est ensuite converti en un fichier CAO 3D. Ce fichier est alors imprimé avec une imprimante 3D, où une résine transparente est utilisée pour le ventre et le bassin de la maman et une résine blanche pour le foetus.

Fasotec propose la sculpture, qui fait 90 x 60 x 40 mm, sous l'appellation "Shape of an Angel", dont coût 100.000 yens, soit quelque 1.050 euros. Elle est fournie dans une boîte de rangement. La sculpture en résine peut ainsi être placée sur la cheminée. L'on peut quand même se demander si l'enfant, lorsqu'il sera quelque peu plus âgé, sera heureux de découvrir un modèle 3D de l'époque où il était encore dans le ventre de sa mère...

En savoir plus sur:

Nos partenaires