La recherche de Google basée sur de l'info instantanée

18/05/12 à 13:08 - Mise à jour à 13:08

Source: Datanews

Le nouveau service Knowledge Graph de Google va aussi placer directement des informations sur les pages des résultats des recherches grâce à une solide dose d'intelligence artificielle. L'innovation la plus importante de Google, voilà comment est décrit le nouveau service Knowledge Graph dans certains cercles. Sur le blog des annonces, Amit Shinghai, s-vp engineering chez Google, affirme que "Knowledge Graph vous permet de rechercher des choses, des personnes ou des endroits que Google connaît [...] et à propos desquels il vous offre instantanément des informations pertinentes pour votre recherche".

La recherche de Google basée sur de l'info instantanée

Le nouveau service Knowledge Graph de Google va aussi placer directement des informations sur les pages des résultats des recherches grâce à une solide dose d'intelligence artificielle.

L'innovation la plus importante de Google, voilà comment est décrit le nouveau service Knowledge Graph dans certains cercles. Sur le blog des annonces, Amit Shinghai, s-vp engineering chez Google, affirme que "Knowledge Graph vous permet de rechercher des choses, des personnes ou des endroits que Google connaît [...] et à propos desquels il vous offre instantanément des informations pertinentes pour votre recherche". Il est ici tenu compte des différentes significations qu'un terme peut avoir - un exemple parfait est Taj Mahal, qui peut être un édifice, un musicien ou un petit restaurant aux alentours - pour offrir un aperçu des informations possibles. Celles-ci sont définies aussi par les recherches d'autres personnes sur le sujet. En outre, un utilisateur peut obtenir ainsi également des détails intéressants supplémentaires qu'il n'aurait jamais découverts autrement. Concrètement, l'on a pour Knowledge Graph combiné une première approche d'éléments sémantiques, une bonne dose d'intelligence artficielle (AI) et les informations précédemment acquises suite à des recherches dans Google. Tout cela est issu du laboratoire de Metaweb, une entreprise rachetée par Google en 2010.

Les nouvelles possibilités de recherche sont testées depuis la fin de l'an dernier déjà et sont progressivement proposées à présent aux utilisateurs anglophones des Etats-Unis. Des versions pour smartphones et tablettes sont en préparation, ce qui a déjà suscité des spéculations à propos d'applications de type Siri (le service d'informations d'Apple).

Par ailleurs, un certain nombre d'objections ont également été formulées à l'encontre du nouveau service. C'est ainsi qu'il pourrait influencer le trafic vers les sites informations tels Wikipedia, etc. (comprenez: le réduire) et ferait évoluer Google davantage encore vers un rôle de monopoleur d'informations. Des plaintes en la matière ont déjà été déposées aux Etats-Unis. Des soucis en matière de copyright se manifestent aussi. Que se passera-il lorsque Google puisera du contenu de sites et l'affichera sur la page des résultats de recherche? Et qu'en sera-t-il d'informations éventuellement erronées qui parviendraient à abuser des algorithmes de Google.

Il n'empêche que la plupart des commentaires évoquent qu'une approche telle Knowledge Graph représente le futur des moteurs de recherche, comme cela a du reste précédemment déjà été illustré par des services comme DuckDuckGo et Wolfram Alpha.

En savoir plus sur:

Nos partenaires