La récession doperait les ventes de téléphones intelligents

08/06/09 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

La crise économique entraîne une polarisation sur le marché des téléphones mobiles. Les fournisseurs et opérateurs se tournent d'une part vers les appareils très simples et d'autre part vers les téléphones intelligents perfectionnés.

La crise économique entraîne une polarisation sur le marché des téléphones mobiles. Les fournisseurs et opérateurs se tournent d'une part vers les appareils très simples et d'autre part vers les téléphones intelligents perfectionnés.

Les appareils mobiles qui se situent entre ces deux extrêmes, seront toujours moins fabriqués et vendus. Voilà la conclusion à laquelle sont arrivés les analystes du cabinet d'études de marché Ovum. Selon eux, le marché des téléphones mobiles va croître annuellement de 19,5 pour cent jusqu'en 2014.

Suite à ce glissement du marché, les analystes s'attendent à une nette augmentation des ventes de téléphones intelligents aux dépens de celles des modèles simples. En 2009, on pourrait donc vendre de par le monde 18,7 pour cent de téléphones intelligents en plus qu'en 2008. Cette croissance interviendrait dans une période où les analystes de marché tablent sur un recul des chiffres de ventes des téléphones mobiles sur le plan mondial. Les analystes prévoient en outre une réduction accélérée du nombre d'appareils ne fonctionnant que sur les réseaux GSM.

Pour les analystes d'Ovum, la croissance sur le marché des téléphones intelligents se maintiendrait jusqu'en 2014 au moins. D'ici là, leurs ventes devraient, selon eux, augmenter de 19,5 pour cent, ce qui correspond à quasiment 407 millions d'appareils par an à l'échelle mondiale, soit 29 pour cent du marché total des téléphones mobiles.

Selon les analystes, une grande part de la croissance du chiffre d'affaires sur le marché des téléphones intelligents serait due au désir des utilisateurs de pouvoir faire tourner toutes sortes d'applications logicielles sur leur appareil. L'introduction de divers magasins d'applications en ligne, comme ceux d'Apple, Blackberry, Microsoft, Google et Palm, ont stimulé ce souhait.

La facilité de gestion sur les téléphones intelligents des applications de fournisseurs extérieurs constitue aujourd'hui pour beaucoup d'utilisateurs un argument important dans le choix d'un appareil.

En collaboration avec Computable

Nos partenaires