"La qualité des smartphones pose problème"

03/03/09 à 12:10 - Mise à jour à 12:09

Source: Datanews

Après Apple et son iPhone3G, c'est à présent au tour de Nokia, dont le nouveau téléphone intelligent 5800 est aux prises avec des problèmes 3G.

Après Apple et son iPhone3G, c'est à présent au tour de Nokia, dont le nouveau téléphone intelligent 5800 est aux prises avec des problèmes 3G.

Une porte-parole de Nokia a reconnu "qu'un certain nombre de modèles du smartphone 5800 refusent de se connecter aux réseaux 3G". Le fabricant examine pour l'instant les plaintes qui lui arrivent.

Aujourd'hui, le téléphone intelligent lancé il y a quelques jours seulement a déjà été retiré des rayons dans ce qu'on appelle les 'flagship stores' américains. Ce cas rappelle en grande partie celui de l'iPhone3G d'Apple pour lequel le jeu de puces 3G-posait aussi des problèmes dans certains cas.

Lorsque Data News a demandé, lors du récent Mobile World Congress, à Chris Burke si la qualité des smartphones était un problème grandissant, le patron EMEA de BlackBerry nous avait encore répondu que "la qualité est effectivement devenue un point retenant une attention toute particulière. La profusion de standards est une source toujours plus grande de risque d'interférences. Il existe plusieurs technologies radio telles Bluetooth, WiFi, 3G, HSDPA, EDGE, etc. qui ne peuvent s'interférer mutuellement dans le cadre limité d'un téléphone intelligent. C'est loin d'être évident, et le problème ne fait que s'aggraver chaque fois qu'un nouveau standard arrive".

Par ailleurs, le BlackBerry lui-même n'est pas exempt de tout reproche. Vendredi dernier encore, le principal opérateur mobile japonais DoCoMo suspendait la vente du BlackBerry Bold après avoir reçu une trentaine de plaintes concernant une 'surchauffe exagérée du clavier'. RIM, le fabricant du BlackBerry, a réagi à ce propos en déclarant que ce n'était pas la batterie qui était la cause du problème, mais un autre élément non encore déterminé.

Nos partenaires