La protection des mineurs d'âge sur les réseaux sociaux pose problème

22/06/11 à 12:10 - Mise à jour à 12:10

Source: Datanews

Seuls deux sites de socialisation garantissent que le profil des mineurs d'âge ne soit accessible que par les membres de leur liste agréée de personnes de contact. Voilà ce que révèle une analyse de 14 sites testés au nom de la Commission européenne.

La protection des mineurs d'âge sur les réseaux sociaux pose problème

Seuls deux sites de socialisation garantissent que le profil des mineurs d'âge ne soit accessible que par les membres de leur liste agréée de personnes de contact. Voilà ce que révèle une analyse de 14 sites testés au nom de la Commission européenne.

Au terme de l'analyse, seuls MySpace et Bebo possèdent les paramètres par défaut qui veillent à ce que le profil des mineurs d'âge soit uniquement accessible par les personnes de contact figurant sur leur liste approuvée.

"C'est décevant", réagit la commissaire européenne compétente, Neelie Kroes. Durant les négociations, elle insistera donc sur un nouvel accord d'autorégulation en vue de remédier au problème.

L'analyse démontre aussi que seuls quatre sites (Bebo, MySpace, Netlog et SchuelerVZ) s'assurent que les mineurs d'âge ne puissent être approchés que par leurs amis. Sur les autres sites, il est possible que d'autres mineurs d'âge entrent en contact avec eux au moyen de messages ou de remarques personnels quant à leur profil.

L'analyse constate cependant que des progrès ont été enregistrés sur le plan des robots de recherche externes. Aujourd'hui, douze sites ne permettent pas de trouver des profils de mineurs d'âge via des robots de recherche externes, tels Google et Yahoo!. La plupart des sites web dispensent également des informations de sécurité adaptées aux mineurs d'âge et répondent à des demandes d'assistance.

Les sites de socialisation sont actuellement visités par 77 pour cent des 13-16 ans et par 38 pour cent des 9-12ans qui surfent sur internet.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires