La proportion de femmes dans le secteur technologique encore en recul

21/10/16 à 13:40 - Mise à jour à 13:40

Malgré toute une série d'initiatives et pas mal de bonnes intentions de la part des grandes entreprises, la proportion de femmes dans les orientations 'sciences informatiques' et 'IT' n'augmente pas, bien au contraire.

La proportion de femmes dans le secteur technologique encore en recul

© iStock

Le pourcentage de femmes dans les emplois informatiques passerait de 24 à 20 pour cent au cours des années à venir. Voilà ce que tend à démontrer une étude réalisée par Accenture et Girls Who Code. Même si de nombreuses entreprises mettent en oeuvre des programmes en vue d'attirer davantage de femmes vers des places vacantes techniques et d'ingénieur en leur sein, l'écart entre les hommes et les femmes dans le secteur croît encore, selon l'étude. Et la faute n'en incombe pas tant aux ressources humaines, mais plutôt à l'enseignement. Il n'y a tout simplement pas suffisamment de candidates.

La proportion de femmes dans le secteur technologique encore en recul

© Accenture

Les facteurs d'influence sur l'intérêt des jeunes filles pour les sciences informatiques. © Accenture

Les auteurs de l'étude américaine ont interrogé 8.000 personnes dans le secteur et sont arrivés à la conclusion que les jeunes filles perdent souvent leur intérêt pour une carrière dans le domaine technologique dans les dernières années de l'école secondaire, voire à l'université. Le pourcentage d'étudiantes en sciences informatiques dans les universités américaines a régressé de 37 pour cent en 1984 à 18 pour cent aujourd'hui. Selon les enquêteurs, il est manifeste que l'on ne promotionne pas assez les sciences informatiques en tant que future carrière, parce que l'on ne tient pas suffisamment compte des pôles d'intérêt des jeunes filles elles-mêmes.

Les auteurs de l'étude proposent une nouvelle solution et suggèrent que les compétences informatiques soient réparties dans plusieurs orientations scolaires et ce, en tant qu'alternative aux nombreuses tentatives de pousser les jeunes filles vers les sciences informatiques. C'est ainsi que des cours d'IT pourraient être donnés dans les formations biologie et physique, qui attirent à présent un plus grand nombre d'étudiantes. Cela devrait faire grimper la proportion de femmes présentes dans le secteur informatique de 24 à 39 pour cent d'ici 2025.

Nos partenaires