La première Belgian Internet Security Conference, une réussite

07/12/12 à 11:42 - Mise à jour à 11:42

Source: Datanews

Tous les acteurs publics importants dans le domaine de la sécurité et un large public se sont rencontrés lors de la première Belgian Internet Security Conference.

La première Belgian Internet Security Conference, une réussite

Tous les acteurs publics importants dans le domaine de la sécurité et un large public se sont rencontrés lors de la première Belgian Internet Security Conference.

Avec la présence du CERT.be security response-team, de l'unité de lutte contre les cyber-délits FCCU, du B-CCENTRE à tâche éducative, ainsi que de représentants des SPF Economie et Justice et des services du cabinet du Premier Ministre, les principaux acteurs dans la domaine de la National Cyber Security Strategy belge étaient réunis. Il est manifeste que les pouvoirs publics prennent de plus en plus conscience de l'importance de la sécurité pour l'économie en général et pour la compétitivité des entreprises en particulier. Pascal Petry, security advisor au sein des services du Premier Ministre, a insisté dans son discours introductif sur le fait que dans ce genre de stratégie, un rôle est réservé aussi à l'expertise dans les entreprises, ne serait-ce que parce qu'une grande partie de l'infrastructure nationale critique est gérée par ces dernières. En outre, tous les niveaux, jusqu'à et y compris le niveau local, doivent prendre leurs responsabilités.

Dans cette optique, il était intéressant d'observer durant le débat la tension existant entre le CERT.be, qui traite les rapports d'incidents de sécurité en toute confidentialité, et la FCCU, qui procède évidemment à des poursuites et à des condamnations. Toutes les instances insistent en tout cas pour que les incidents soient rapportés, afin d'avoir une meilleure vision de la problématique réelle dans le domaine de la cyber-sécurité dans notre pays. Une obligation légale de communication de tels faits n'a cependant pas été jugée utile par l'ensemble des participants au débat, y compris par Beltug. Ce qui est important, c'est que tout le monde - des pouvoirs publics aux citoyens individuels - soit attentif à la sécurité, et que tous les acteurs concernés - pouvoirs publics, privé, monde académique, organisations,... - collaborent en confiance, coordonnent les activités et initiatives et oeuvrent pour une meilleure prise de conscience de la sécurité. Pour ce dernier point, il s'agit tout autant d'accorder de l'attention aux mesures défensives (l'on a entendu prononcer le terme 'négligence') que d'éviter les problèmes (manque de 'security by design').

Nos partenaires