La pompe à eau piratée, une goutte d'eau dans l'océan?

22/11/11 à 12:07 - Mise à jour à 12:07

Source: Datanews

L'annonce d'une pompe à eau éventuellement piratée ne serait qu'une goutte d'eau dans l'océan (?) d'attaques de ce genre, à en croire la réaction d'un pirate au message américain. L'information faisant état de problèmes recensés au niveau d'une pompe à eau dans l'état américain de l'Illinois a incité un pirate - 'pr0f' - à envoyer un mail dans lequel il se targue d'être entré dans les systèmes d'une compagnie des eaux du Texas, mais aussi dans des systèmes en Pologne, au Portugal et en Espagne.

La pompe à eau piratée, une goutte d'eau dans l'océan?

L'annonce d'une pompe à eau éventuellement piratée ne serait qu'une goutte d'eau dans l'océan (?) d'attaques de ce genre, à en croire la réaction d'un pirate au message américain.

L'information faisant état de problèmes recensés au niveau d'une pompe à eau dans l'état américain de l'Illinois a incité un pirate - 'pr0f' - à envoyer un mail dans lequel il se targue d'être entré dans les systèmes d'une compagnie des eaux du Texas, mais aussi dans des systèmes en Pologne, au Portugal et en Espagne. Il a réagi ainsi à la manière dont le Departement of Homeland Security américain considère l'incident en Illinois et l'a qualifiée d'incroyablement stupide. A propos de ses actes de piratage, il affirme qu'ils n'ont pas nécessité de sa part une grande expertise, car "un enfant de deux ans ayant une connaissance de base de Simatic (le système de commande PLC de Siemens, ndlr) peut y arriver".

Indépendamment du fait de savoir si le contenu du mail de pr0f est vrai ou non, ces attaques éventuelles contre les systèmes Scada indiquent on ne peut plus clairement qu'il faut consacrer davantage d'études et de contrôles des services aux collectivités existants (eau, électricité, gaz,...) et des autres composantes de l'infrastructure critique nationale indispensable pour un fonctionnement normal du tissu social et économique. En effet, rien que le fait de se targuer d'actes de piratage contre ces systèmes peut engendrer des problèmes, car cela sème le doute, l'incertitude et la méfiance (FUD). Une première étude portant sur la gravité du phénomène et une seconde relative au nombre de cas réellement recensés, s'imposent donc dans l'urgence.

En savoir plus sur:

Nos partenaires