La police préfère Joomla à Drupal

24/06/11 à 09:24 - Mise à jour à 09:24

Source: Datanews

La police déploie un nouveau site portail intégrant les 195 sites web des zones de police locales. Marc Alen, secrétaire adjoint de la Commission permanente de la Police locale, a présenté ce projet lors du récent salon Infopol de Courtrai. "La plus grande cacophonie régnait au niveau des sites web des zones de police locales suite à la dispersion des moyens, l'absence de coordination, l'éparpillement des connaissances et la diversité des plates-formes techniques et fonctionnelles", explique Alen.

La police préfère Joomla à Drupal

La police déploie un nouveau site portail intégrant les 195 sites web des zones de police locales. Marc Alen, secrétaire adjoint de la Commission permanente de la Police locale, a présenté ce projet lors du récent salon Infopol de Courtrai. "La plus grande cacophonie régnait au niveau des sites web des zones de police locales suite à la dispersion des moyens, l'absence de coordination, l'éparpillement des connaissances et la diversité des plates-formes techniques et fonctionnelles", explique Alen.

Soucieux de se doter d'une plate-forme CMS sous-jacente, les offres de Wordpress, de la belge Drupal ainsi que de l'autre belge Joomla ont été retenues, cette dernière l'emportant finalement. "Nous avons entamé un pilote avec Joomla en version 1.011. Dans le cadre de Police On Web, 5 zones pilotes ont été choisies pour tester la Release Candidate 1 de Joomla 1.5. La police belge était en l'occurrence partenaire pilote de cette communauté open source", poursuit un Alen enthousiaste.

Entre-temps, des extensions spécifiques ont été développées par la police, notamment pour le multilinguisme. Au départ de ces modules supplémentaires, un nouveau moteur a pratiquement été conçu pour la plate-forme Joomla, baptisé Nooku. "Nous contribuons donc bel et bien à la communauté open source et avons investi dans le CMS Joomla. Il est même possible que Nooku devienne la version 2.0 de Joomla."

Pour l'instant, 143 sites web locaux sont connectés à la plate-forme. L'objectif est de disposer d'un nouveau template pour conférer un style maison clairement reconnaissable aux différents sites.

En savoir plus sur:

Nos partenaires