La police néerlandaise aspire à plus de dépositions en ligne

15/12/14 à 13:18 - Mise à jour à 13:18

Source: Datanews

La police néerlandais entend fermer des bureaux de police à terme. Pour ce faire, elle entend traiter davantage de dépositions via le web.

La police néerlandaise aspire à plus de dépositions en ligne

. © .

Aujourd'hui, la police des Pays-Bas traite quelque quatre cent mille dépositions en ligne par an. Et cela ne devrait faire qu'augmenter à l'avenir du fait que davantage de types de délit encore devraient être pris en compte. Au sein de la police, cinquante mille agents vont recevoir un smartphone leur permettant d'accéder à tous les registres.

Cette numérisation a pour but de réduire le nombre de bureaux de police. Aujourd'hui, il y en a 750 aux Pays-Bas, dont 400 commissariats à part entière. Ce nombre devrait être ramené à 170 dans les dix ans à suivre, complétés par des antennes de support à effectifs réduits.

En Belgique également, il est possible depuis quelques années d'effectuer des dépositions en ligne, mais le système y est moins étendu qu'aux Pays-Bas. Via Police-On-Web, vous pouvez faire une déposition à propos de délits comme le vandalisme, des graffitis ou des vols à l'étalage. Mais uniquement si une intervention n'est pas urgente, s'il n'y a pas de blessé, pas de violence ou de menace et uniquement si les auteurs ne sont pas connus.

En savoir plus sur:

Nos partenaires