La Police Fédérale crée une cellule anti-fraude internet

27/08/07 à 11:30 - Mise à jour à 11:29

Source: Datanews

La Federal Computer Crime Unit (FCCU) va créer en son sein une cellule qui s'occupera tout spécialement de la fraude internet, et ce pour lutter contre les cas d'escroquerie toujours plus nombreux.

La Federal Computer Crime Unit (FCCU) va créer en son sein une cellule qui s'occupera tout spécialement de la fraude internet, et ce pour lutter contre les cas d'escroquerie toujours plus nombreux.

Voilà ce qu'on peut lire dans le journal De Tijd. Fin juillet, les chiffres parlaient d'eux-mêmes: sur les 28.434 cas recensés de criminalité informatique en 2006, il y en avait 24.000 qui concernaient 'l'arnaque nigériane' (un type d'escroquerie, où la victime est invitée par courriel à verser un acompte en vue de soi disant recevoir ultérieurement de fortes sommes d'argent que la victime aurait 'gagnées' ou 'aiderait à récupérer'), ainsi que 2.400 tentatives d'hameçonnage ('phishing'). Beaucoup de ces cas sont cependant relativement limités et sont classés sans suite par manque de temps.

La nouvelle cellule 'Fraude internet' créée au sein de la FCCU aura à présent la compétence spécifique voulue pour localiser et poursuivre les fraudeurs et arnaqueurs internet, si modestes soient-ils, et ce tant au niveau national que mondial. La FCCU collaborera dans ce but avec ses collègues internationaux

L'objectif est de réduire les cas de fraude en continuelle augmentation. Une approche vigoureuse semble en tout cas porter ses fruits. Un bon exemple est fourni par la pédophilie et la pornographie enfantine: le nombre de cas de détention ou de distribution de contenus de ce type que la FCCU a eu à traiter, a en effet régressé pour la première fois en 2006.

Nos partenaires