La police américaine tente de résoudre un meurtre avec l'Amazon Echo

28/12/16 à 13:25 - Mise à jour à 13:25

La police américaine a émis un mandat en vue d'obtenir des données d'un haut-parleur Amazon Echo avec l'assistant intelligent Alexa. L'assistant est activable par la voix, et la police espère que le système a ainsi enregistré le son ambiant d'un meurtre.

La police américaine tente de résoudre un meurtre avec l'Amazon Echo

© Reuters

Selon The Information, la police de Bentonville en Arkansas souhaiterait disposer de la partie audio de l'Amazon Echo de James Bates. Amazon a déjà transmis l'historique d'achats et les informations de compte de ce dernier aux autorités, mais ne souhaite pas remettre les enregistrements effectués avec le haut-parleur.

En février, Bates a été arrêté parce qu'il était suspecté de l'assassinat de Victor Collins, un de ses collègues chez Walmart. L'autopsie démontrerait que Collins aurait été étranglé dans le jacuzzi du suspect.

Alexa

Le haut-parleur d'Amazon intègre l'assistant intelligent Alexa, qui répond à des questions telles 'quel temps va-t-il faire?' et 'y a-t-il des bouchons sur le trajet vers mon lieu de travail?'. Pour l'activer, il suffit de dire 'Alexa', puis de lui fournir une instruction. Dans ce but, le haut-parleur effectue constamment des enregistrements pour savoir quand la parole 'Alexa' est prononcée. Amazon ne stocke pas tous ces enregistrements, mais tout ce qui se dit après l'activation d'Alexa, se retrouve sur les serveurs de l'entreprise.

Selon la police, qui mène l'enquête sur cette affaire, de la musique a été diffusée le soir du meurtre, ce qui signifie que le haut-parleur a peut-être été activé par des commandes vocales. La police veut donc mettre la main sur les enregistrements qui ont suivi, mais Amazon ne veut pas collaborer en l'absence 'd'une demande juridique valable et contraignante', a indiqué l'entreprise à Buzzfeed.

Le suspect disposait de plusieurs produits 'smarthome', dont un compteur d'eau intelligent. La police a ainsi déjà pu observer que 500 litres d'eau avaient été consommés la nuit du meurtre. Comme la victime avait été retrouvée dans le jacuzzi du suspect, la police pense que cette grande quantité d'eau aurait été utilisée pour effacer des traces.

Confidentialité

Les haut-parleurs intelligents tels l'Echo et le Google Home gagnent ces derniers mois en popularité aux Etats-Unis (ils ne sont pas encore disponibles chez nous), mais ce genre d'affaire pose question à propos de leur confidentialité. L'Echo ne stocke le son que quand le mot-code est prononcé, mais cela peut alors s'avérer assez long en fonction de l'utilisation qui en est faite. C'est ainsi qu'il y a toujours un appareil de mise sur écoute dans l'habitation. Et même si cela pouvait résoudre un meurtre, nombreux sont ceux qui n'apprécient pas qu'une grande entreprise américaine puisse écouter directement tout ce qu'ils disent.

En savoir plus sur:

Nos partenaires