La plupart des routeurs 'domestiques' pas prêts pour l'IPv6

10/03/11 à 15:30 - Mise à jour à 15:30

Source: Datanews

La plupart des réseaux informatiques domestiques ne pourraient supporter l'IPv6, même ceux estampillés IPv6 ready, qui regorgeraient de bugs. C'est ce qu'affirme Latif Ladid, président de l'International IPv6 Taskforce. "Les infrastructures réseau des entreprises sont en général IPv6-compliant, tout comme les systèmes d'exploitation pour PC." Les constructeurs d'électronique grand public ont longtemps hésité à prendre au sérieux la migration vers IPv6. Même Cisco, qui commercialise la gamme de routeurs Linksys, ne proposera que plus tard dans l'année des solutions compatibles IPv6. Pire encore, exception faite de certains produits de D-Link et Apple, on ne trouve sur le marché que de très rares produits IPv6 pour le grand public et les PME.

La plupart des routeurs 'domestiques' pas prêts pour l'IPv6

La plupart des réseaux informatiques domestiques ne pourraient supporter l'IPv6, même ceux estampillés IPv6 ready, qui regorgeraient de bugs. C'est ce qu'affirme Latif Ladid, président de l'International IPv6 Taskforce. "Les infrastructures réseau des entreprises sont en général IPv6-compliant, tout comme les systèmes d'exploitation pour PC."

Les constructeurs d'électronique grand public ont longtemps hésité à prendre au sérieux la migration vers IPv6. Même Cisco, qui commercialise la gamme de routeurs Linksys, ne proposera que plus tard dans l'année des solutions compatibles IPv6. Pire encore, exception faite de certains produits de D-Link et Apple, on ne trouve sur le marché que de très rares produits IPv6 pour le grand public et les PME.

"Ce n'est pas encore un problème, estime Jan Guldentops de BA Testlabs. C'est un débat qui ne touche pas encore l'utilisateur final. Il appartient aux ISP et aux fournisseurs d'accès d'assurer la transition vers IPv6. Le DSL et les modems câbles doivent être adaptés. Ce n'est qu'en dernier lieu que les routeurs domestiques sont impliqués. Or nous en sommes encore loin puisque les ISP belges sont pour l'instant relativement inactifs."

Toujours selon Guldentops, les utilisateurs domestiques et PME qui utilisent des routeurs IPv4-only ne devraient pas trop subir la migration au cours des prochaines années. "Ils disposent déjà d'une adresse internet. Ce sont surtout les nouveaux utilisateurs qui auront besoin de solutions IPv6 (ou de modems DSL). A nouveau, il appartient d'abord aux ISP de prendre leurs dispositions.

En savoir plus sur:

Nos partenaires