'La percée de l'Internet of Things mobile se fera plus vite qu'attendu'

12/06/18 à 13:57 - Mise à jour à 13:57

D'ici cinq ans, un cinquième de la population mondiale utilisera un réseau 5G, et le nombre de connexions IoT mobiles augmentera fortement. Voilà ce qui ressort de l'Ericsson Mobility Report annuel publié aujourd'hui même.

Selon une bonne vieille habitude, le géant des réseaux Ericsson a demandé à ses chercheurs de prévoir l'utilisation réseautique dans les cinq prochaines années. Le rapport met cette année l'accent sur deux facettes: le déploiement commercial de la 5G et la percée plus rapide que prévue de l'Internet des objets mobile.

5G

Le Mobility Report prévoit que la 5G représentera d'ici 2023 un cinquième de l'ensemble du trafic transitant sur les réseaux mobiles au niveau mondial. Pour mettre cela en perspective, cela signifie que d'ici là, la 5G sera une fois et demie plus importante que les 2G, 3G et 4G que nous utilisons aujourd'hui. En Amérique du Nord qui, selon les chercheurs d'Ericsson, jouera le rôle principal, la moitié du trafic mobile se fera en 2023 déjà via des connexions 5G.

Internet of Things

Le rapport de l'année dernière prévoyait qu'en 2022, il y aurait un milliard et demi de connexions IoT utilisant le réseau mobile. Entre-temps, les chercheurs ont quasiment doublé leur attente à quelque 2,7 milliards de connexions IoT mobiles pour 2022 et 3,5 milliards pour 2023. Cette croissance serait surtout due aux nombreuses expérimentations IoT à grande échelle effectuées en Chine.

Ericsson base ses prévisions sur les données historiques des abonnements et du trafic de données, en combinaison avec les tendances macro-économiques et les changements au niveau de l'utilisation.

Nos partenaires