La numérisation de la gestion du personnel sous-exploitée dans les entreprises

17/10/13 à 15:21 - Mise à jour à 15:21

Source: Datanews

Les services du personnel des entreprises belges ont une appréhension envers le monde numérique, alors que les collaborateurs sont, par contre, toujours mieux équipés en outils numériques dans leur sphère privée.

La numérisation de la gestion du personnel sous-exploitée dans les entreprises

Les services du personnel des entreprises belges ont une appréhension envers le monde numérique, alors que les collaborateurs sont, par contre, toujours mieux équipés en outils numériques dans leur sphère privée. Un hiatus constaté par la société SD Worx dans une enquête réalisée auprès de 2.405 travailleurs.

L'enquête, qui portait sur l'usage de 22 applications électroniques au travail, montre que seulement trois des 22 applications en ligne sont disponibles pour plus de la moitié des travailleurs, à savoir l'e-mail (78%), l'intranet (66%), et le planning des vacances (51%). En outre, l'enregistrement du temps de travail est également assez bien répandu (48%).

Par contre, pour les applications administratives telles que la remise de notes de frais ou la demande d'une formation, seulement 40% des entreprises offrent encore une solution numérique. "La digitalisation reste aussi sous-exploitée pour la communication et le partage des connaissances: 31% des travailleurs peuvent utiliser une plate-forme de partage des connaissances, mais seulement 16% ont la possibilité de s'échanger des informations via un réseau social interne tel que Yammer, alors qu'il s'agit d'une alternative plus efficace aux échanges sans fin de mails", souligne dans un communiqué SD Worx, tout en estimant que "les entreprises ne saisissent clairement pas leurs chances".

L'enquête met également en lumière le fait que les travailleurs sont demandeurs d'une plus grande numérisation. Environ 60% des travailleurs souhaiteraient des applications électroniques pour le planning des vacances, l'évaluation et un aperçu en ligne de leur package global de rémunération. Et 57% des travailleurs demandent une fiche de paie électronique, mais elle n'est pas disponible dans 71% des entreprises.

L'enquête montre encore quelques différences régionales, les entreprises situées en Flandre étant à la traîne par rapport à la Wallonie et, surtout, Bruxelles. (Belga)

En savoir plus sur:

Nos partenaires