La NSA a influencé les versions Windows jusqu'à et y compris Vista

10/01/07 à 00:00 - Mise à jour à 09/01/07 à 23:59

Source: Datanews

Microsoft a eu un partenaire jusqu'à présent inconnu du grand public dans le développement de Windows. L'éditeur de logiciels a en effet admis que la National Security Agency a contribué à développer Vista.

La NSA, entre autres connues pour mettre sur écoute des citoyens tant étrangers qu'américains, a donc apporté sa pierre à la sécurité du système d'exploitation. Selon Tony Sager, chef du 'vulnerability analysis and operations group' de la NSA, l'objectif poursuivi par cette dernière est d'aider autant que possible les utilisateurs dans le domaine de la sécurité.L'apport de la NSA est plutôt passé sous silence: ce n'est en effet qu'à la fin du 'Windows Vista Security Guide' que son nom est cité pour avoir contribué à améliorer la sécurité de Vista. Microsoft et la NSA ne veulent pas s'engager davantage sur les contributions spécifiques de cette dernière, mais l'on a néanmoins appris qu'elle est intervenue entre autres dans le cadre de l'expérimention de la sécurité de Vista.Ce n'est pas la première fois que Microsoft fait appel à une aide gouvernementale, puisque lors du développement de XP et de Windows Server 2003, plusieurs services publics américains, mais aussi l'OTAN par exemple, avaient apporté leur aide au niveau de la sécurité. La société de Redmond n'est d'ailleurs pas le seul éditeur de logiciels à s'adresser à la NSA, puisqu'Apple et Novell collaborent aussi avec elle. Ces entreprises ne souhaitent pas non plus donner des détails à ce sujet. La contribution de la NSA va de nouveau apporter de l'eau au moulin des spéculations à propos d'une ingérence possible des autorités dans les systèmes d'exploitation. L'an dernier, Microsoft avait néanmoins annoncé ne pas avoir prévu de porte d'accès pour les autorités dans Vista.

Nos partenaires