La NASA modernise le transfert de données entre un vaisseau spatial et la Terre

19/03/18 à 13:57 - Mise à jour à 13:57

De nouvelles antennes de la NASA permettent un transfert de données plus flexible entre un vaisseau spatial et la Terre.

La NASA modernise le transfert de données entre un vaisseau spatial et la Terre

© Getty Images/iStockphoto

La NASA teste une technologie qui pourrait améliorer sur tous les plans le transfert de données dans l'espace. Les nouvelles antennes sont en effet capables en quelques minutes d'établir une puissante connexion entre un vaisseau spatial et la Terre.

Limites actuelles

Aujourd'hui, la communication avec les vaisseaux spatiaux s'effectue entièrement par une connexion qui est établie totalement à partir de la Terre même. Ce faisant, l'envoi de données au départ d'un vaisseau spatial est soumis à de sérieuses limites. Le vaisseau doit toujours rester endéans la portée maximale d'une station d'émission ou il peut transférer manuellement les données, dès qu'il a atterri.

Les nouvelles antennes, appelées ATLAS Links, sont un produit de l'entreprise de communication spatiale ATLAS Space Operations. Selon la NASA, ces antennes constituent une solution très légère, susceptible d'être déployée en quelques minutes dans l'espace.

Universalité

En tout, quatre antennes pesant chacune 4,5 kilos environ peuvent établir une connexion stable à partir de l'espace. Les exigences sont une connexion internet et une alimentation en courant, mais la NASA affirme que la connexion est si puissante qu'elle permet de connecter simultanément plusieurs vaisseaux spatiaux. La firme aéronautique peut aussi utiliser les antennes comme système de backup au cas où d'autres formes de communication failliraient.

Provisoirement, les ATLAS Links sont encore soumises à des tests en laboratoire, mais à terme, la NASA a planifié ce qu'elle appelle des 'missions d'ombre' avec des satellites. Les antennes seront alors utilisées en combinaison avec l'actuel Near Earth Network. Si plusieurs tests se déroulent avec succès, la nouvelle solution pourrait garantir une plus ample portée et une plus grande flexibilité pour les missions spatiales futures.

Nos partenaires