La mort d'Osama Ben Laden submerge l'internet

02/05/11 à 10:57 - Mise à jour à 10:57

Source: Datanews

Selon les premières statistiques, la mort d'Osama Ben Laden ...

La mort d'Osama Ben Laden submerge l'internet

Oubliez le mariage de William & Kate: selon les premières statistiques, la mort d'Osama Ben Laden constitue en effet un gigantesque hit sur l'internet. Le raid lancé sur le terroriste le plus connu au monde a même été diffusé en direct sur Tweeter, comme il est apparu par la suite.

Selon Trendistic, aux environs de 5 heures ce matin, quasiment 1 message sur 5 sur Twitter contenait le nom "Osama". A 7 heures, le rapport était encore d'1 tweet sur 10. Le terme "mort" était lui aussi, surtout en anglais et en espagnol, un mot très souvent utilisé dans les tweets au cours des premières minutes et heures après l'annonce. En outre, le président Barack Obama a aussi fait l'objet de beaucoup d'attention sur Twitter.

Une page Facebook 'Osama Bin Laden is dead' a déjà été visitée par plus de 267.000 fans au moment d'écrire ces lignes. Quant à la page 'The guy who killed Osama', une ode au soldat (inconnu) qui a abattu le terroriste, compte déjà plus de 57.000 fans.

Sur Google, l'afflux de commandes de recherche sur ce thème est encore plus important. Sur la liste Hot Trends de Google, reprenant le top 20 des termes les plus recherchés du moment, quasiment tous les mots-clés populaires concernent la mort du chef d'Al-Qaida. A 10 heures, le top 5 se présentait comme suit:

1. Osama bin laden dead 2. Islamabad 3. navy seals 4. al qaeda 5. 9/11

Les grands sites d'actualité américains ont été également énormément visités. C'est ainsi que le site mobile de CNN se serait même complètement crashé.

En direct sur Twitter Le site d'actualité Cnet mentionne un utilisateur pakistanais de Twitter, un certain Sohaid Athar, qui a innocemment décrit en direct l'attaque des Américains sur la maison occupée par Osama Ben Laden. Il habite en effet à Abbottabad, tout proche de ce qui était manifestement l'endroit où se cachait Ben Laden. Il a fait état du vacarme émis par un hélicoptère dans les environs de chez lui et de tirs. Ensuite, il y est allé de quelques spéculations sur les causes de cette attaque. Peu après l'annonce faite par le président Obama, il rédigea encore ce tweet: "Uh oh, now I'm the guy who liveblogged the Osama raid without knowing it..." (Je suis celui qui a diffusé en direct le raid contre Osama, sans savoir que c'était de cela qu'il s'agissait.)

En savoir plus sur:

Nos partenaires