La moitié des managers IT britanniques détestent leurs utilisateurs

23/08/06 à 00:00 - Mise à jour à 22/08/06 à 23:59

Source: Datanews

L'autre moitié était au bistro...

La moitié des managers IT britanniques en ont tellement marre de leur job qu'ils empoisonnent sciemment la vie de leurs utilisateurs, selon une nouvelle étude.A en croire un sondage d'opinions en ligne réalisé auprès de 2.800 employés en juin et juillet 2006, 75 pour cent de la main d'oeuvre IT se rend au travail avec des pieds de plomb.L'étude réalisée au profit du spécialiste britannique des formations en ligne SkillSoft révèle que les personnes qui n'occupent pas une fonction de direction IT sont les plus mécontentes de toutes. Un tiers d'entre elles ont répondu soit "ne pas être du tout heureuses", soit "ne pas être très heureuses" au travail.Plus d'un participant sur 10 au sondage en a eu à ce point sa claque qu'il a délibérément été critique ou constitué une gêne vis-à-vis d'un manager, d'un collègue ou d'un client.Les managers IT sont les pires de tous puisque 50 pour cent d'entre eux reconnaissent avoir été récemment critiques et/ou constitué une gêne vis-à-vis d'un collègue. Seuls 16 pour cent des autres travailleurs IT ont fait le même aveu.L'étude avertit les employeurs que la main d'oeuvre est également prête à agir à leur encontre. Quelque 50 pour cent des managers IT soit se sont déjà enregistrés auprès d'un chasseur de têtes ou d'une agence de recrutement, soit sont sur le point de le faire. Et 62 pour cent du personnel IT n'exerçant pas une fonction de management ont affirmé tenir prêt un CV actualisé.Les deux groupes ont reconnu consulter les sites web d'offres d'emploi et les listings de places vacantes pendant leurs heures de service, et 80 pour cent des managers IT, ainsi que 71 pour cent des autres professionnels IT visitent en général plus d'une fois par semaine les sites d'offres d'emploi.Quelque 70 pour cent des managers IT interrogés admettent vérifier leurs courriels personnels au travail, et un tiers d'entre eux prétendent le faire chaque fois qu'ils contrôlent leurs courriels professionnels.30 autres pour cent vérifient leurs courriels personnels plusieurs fois au cours de la journée, et 10 pour cent admettent consulter leurs comptes privés une fois par jour.

Nos partenaires