La moitié des ICT-managers craint le 'vendor lock-in'

13/04/11 à 12:11 - Mise à jour à 12:11

Source: Datanews

Les ICT-managers se font du souci à propos du fait d'être dépendants d'un seul fournisseur.

La moitié des ICT-managers craint le 'vendor lock-in'

Les ICT-managers se font du souci à propos du fait d'être dépendants d'un seul fournisseur. 47% craint ce qu'on appelle en jargon le 'vendor lock-in' de fournisseurs tels HP, Cisco, IBM et Microsoft. Voilà ce qui ressort d'une étude récente effectuée par le groupe d'utilisateurs télécoms Beltug auprès de 70 responsables ICT.

Par ailleurs, les ICT-managers belges sont assez conservateurs. Parmi ceux qui, l'an dernier, avaient envoyé une 'request for proposal' (demande de proposition) pour un nouveau fournisseur, pas moins de 61% sont finalement restés chez leur fournisseur habituel. La proportion est encore plus grande pour les services mobiles. Un ICT-manager sur trois n'était du reste pas satisfait du nombre d'offres. La moitié des répondants environ n'a reçu qu'une offre, voire deux maximum. Beltug conclut qu'il y a trop peu de concurrence sur le marché business. Cela joue surtout au profit de Belgacom.

En savoir plus sur:

Nos partenaires