'La moitié des activités de rencontres en ligne s'effectue via des appareils professionnels'

28/11/17 à 13:59 - Mise à jour à 13:58

Les chefs d'entreprise et les employés peuvent mettre en danger leur société en utilisant souvent leurs appareils professionnels pour des rencontres en ligne ou en transmettant des secrets industriels à leurs correspondants/correspondantes. Voilà ce qu'affirme l'entreprise de sécurité Kaspersky Lab sur base d'une enquête menée dans trente pays.

'La moitié des activités de rencontres en ligne s'effectue via des appareils professionnels'

© iStock

La firme de sécurité a interrogé dans le monde 21.081 personnes, dont 1.018 Belges. 6.458 d'entre elles (un peu plus de trente pour cent) ont répondu utiliser les plates-formes de rencontres en ligne.

Onze pour cent de ces personnes se composent de chefs d'entreprise, alors que 20 autres pour cent indiquent appartenir à la sous-direction. "Leurs habitudes de rencontres en ligne pourraient mettre en danger de grandes quantités de données d'entreprise confidentielles", affirme Kaspersky.

Espionnage industriel?

Les directeurs haut placés semblent en effet davantage enclins à partager des informations liées à leur travail. Seuls 12 pour cent de l'ensemble de la communauté utilisant des plates-formes de rencontres en ligne mentionnent le nom de leur employeur dans leur profil, tandis que 22 pour cent des directeurs le font. Parmi tous les utilisateurs, 10 pour cent seraient prêts à partager des choses liées à leur travail, voire des secrets industriels, mais parmi les propriétaires et top-managers, on atteint les 24 pour cent.

De plus, 38 pour cent de la haute direction admet partager après plusieurs jours avec des correspondants/correspondantes des informations professionnelles, contre 26 pour cent de l'ensemble des utilisateurs des sites de rencontres. "En raison de cette légèreté, ce sont non seulement des renseignements confidentiels qui sont librement accessibles pour d'autres utilisateurs, mais des menaces plus importantes encore pourraient se présenter, comme l'espionnage industriel, si ces informations tombent dans des mains indélicates", selon Kaspersky.

Pas de séparation entre professionnel et privé

'Il faut garder une séparation stricte entre les affaires et le privé', telle est la devise de l'entreprise de sécurité. Or il semble que cette séparation n'existe plus depuis longtemps déjà, comme l'a démontré l'attitude laxiste des participants à l'enquête, lorsqu'il est question de rechercher l'âme soeur en ligne. Plus de la moitié (51 pour cent) reconnaît effectuer leurs activités en question sur des appareils professionnels au travail, ce qui fait que des documents confidentiels, courriels, voire des mots de passe sont menacés.

L'enquête démontre ainsi que 38 pour cent des usagers de plates-formes de rencontres en ligne utilisent le même appareil tout à la fois à des fins amoureuses que pour stocker des courriels professionnels, alors que 33 pour cent y possèdent des données liées à leur travail. Si ces données tombaient entre des mains indélicates, du fait par exemple que la sécurité serait compromise, cela pourrait avoir de graves conséquences pour leur société. Parmi les chefs d'entreprise par exemple, 19 pour cent ont déjà été confrontés via une plate-forme de rencontres en ligne à un appareil infecté par du malware (maliciel), spyware (espionniciel) ou ransomware (rançongiciel), tandis que 9 pour cent ont déjà eu maille à partir avec des utilisateurs se présentant sous une fausse identité en ligne.

Partager

"Le jeu des rencontres en ligne est en soi déjà suffisamment provocant sans que les gens soient en plus la proie d'escrocs ou mettent en danger leur propre entreprise"

"Le jeu des rencontres en ligne est en soi déjà suffisamment provocant sans que les gens soient en plus la proie d'escrocs ou mettent en danger leur propre entreprise", déclare Martijn van Lom, General Manager Kaspersky Lab Benelux. "Nombre d'entrepreneurs et de haut directeurs recourent aux services de rencontres en ligne. Il est inquiétant qu'ils utilisent tellement à la légère des informations de leur entreprise. Les appareils professionnels doivent être sécurisés, et les utilisateurs qui veulent faire des rencontres en ligne, doivent être nettement plus prudents avec ce qu'ils avancent en vue de susciter l'intérêt d'un ou d'une éventuel(le) partenaire."

Nos partenaires