La mère de Freya au conseil d'administration de l'institut du haut débit flamand IBBT

28/06/07 à 00:00 - Mise à jour à 27/06/07 à 23:59

Source: Datanews

Lieve Bracke, la mère de la 'vice-premier ministre' Freya Van Den Bossche (SP.A), siègera bientôt au conseil d'administration de l'IBBT, l'Interdisciplinair instituut voor BreedBand Technologie. Il s'agit là de l'un des quatre instituts de recherche stratégique en Flandre. Les spécialistes se posent des questions quant à son mandat politique.

Les nouveaux membres du conseil d'administration de l'IBBT seront intronisés la semaine prochaine. On y trouve huit représentants des entreprises et huit autres issus du monde politique. Selon les statuts de la SPRL, la moitié des mandats doivent être modifiés tous les trois ans. Une entrée remarquée est celle de la philologue Lieve Bracke, secrétaire du conseil d'administration de l'université de Gand. Lieve Bracke est la mère de Freya, provisoirement encore vice premier ministre et ministre du budget. Les spécialistes émettent des réserves quant à son mandat et craignent que Lieve n'ait pas ou peu d'accointances avec l'environnement technologique dans lequel l'IBBT joue un rôle important. L'institut reçoit une dotation annuelle de 23 millions d'euros. Le conseil d'administration se réunit six fois par an, et le jeton de présence vaut 625 euros.Bart De Moor de l'université KUL y fera bientôt aussi son entrée. De Moor a été chef de cabinet d'Yves Leterme, mais en sa qualité d'ingénieur civil, il possède une solide formation technologique et a été à la base de très nombreuses entreprises dérivées (spin-offs) de l'université de Louvain. Caroline Uyttendaele, conseillère du ministre flamand des médias Geert Bourgeois, y siègera elle aussi.Les nouveaux venus issus des entreprises sont Martin De Prycker (Barco), Lieven Danneels (Televic) et, étonnamment, Ann Holvoet, responsable de production chez Disaster Games. Quant à ceux qui partent, il s'agit entre autres de Theo Dilissen (CEO d'Avia Partner, président de Belgacom), Tony Mary (ex-VRT), Dominique Soete (ex-EDS) et Frits Schuitema (ex-Philips, aujourd'hui président du club de football PSV Eindhoven). Dirk Wauters (ex-Siemens, à présent directeur de la VRT) et Bruno Segers (ex-Microsoft, aujourd'hui COO de Real Software) demeurent, eux, à leur poste. Ludo Maes (VideoHouse) sera la président du conseil d'administration et Etienne Blomme (Telenet) le vice-président.Point étonnant: Belgacom n'aura plus le moindre représentant au conseil d'administration. Jacques Heynen y siègera certes encore, mais il ne travaille plus depuis pas mal de temps déjà chez Belgacom.L'IBBT est l'un des quatre grands centres de recherche en Flandre, à côté de l'IMEC louvaniste, du VITO (environnement) et du VIB (biotechnologie).

Nos partenaires