La marque 'Nokia' en voie de disparition

29/04/14 à 13:25 - Mise à jour à 13:25

Source: Datanews

Selon Stephen Elop, l'ex-CEO de Nokia et aujourd'hui directeur de la division des smartphones chez Microsoft, la marque Nokia est condamnée à disparaître. Cette information vient à présent entériner définitivement le rachat.

La marque 'Nokia' en voie de disparition

© Reuters

"La marque Nokia ne sera plus utilisée pour les smartphones", écrit Elop sur le blog Nokia officiel. "Nous préparons la sélection d'une nouvelle marque."

L'entreprise Nokia a déjà changé de nom et s'appelle désormais Microsoft Mobile. L'on ne sait pas encore clairement si Way sera la prochaine marque des smartphones. Selon Elop, le nouveau nom devra pouvoir être prononcé très facilement.

Cheval de Troie

Elop est l'homme qui a mis fin au système d'exploitation mobile Symbian de Nokia et ce, au profit de Windows Phone. Mais sans succès. L'entreprise Nokia autrefois intouchable a perdu irrémédiablement des parts de marché.

Elop fut le premier CEO non finlandais de l'entreprise et avait travaillé avant chez Microsoft. Il est encore et toujours suspecté d'avoir été le cheval de Troie qui devait faire de Nokia une proie susceptible d'être rachetée par Microsoft.

Personnalité bigarrée

L'objectif est que la nouvelle Nokia devienne l'enseigne de Windows Phone, qui ne peut toujours pas concurrencer Android et iOS, les systèmes d'exploitation mobiles de Google et d'Apple.
Elop est persuadé que Microsoft et Nokia seront plus fortes, à présent qu'elles forment une entité. Les deux entreprises sont complémentaires, estime-t-il. Nokia se distinguait davantage sur les marchés émergents, alors que Microsoft faisait de même surtout dans les pays développés. Microsoft dégage une image de solidité, tandis que chez Nokia, c'est le design et la créativité qui priment.

Selon Elop, Nokia, maintenant qu'elle ne va plus opérer sous sa propre marque, devra veiller à rendre Microsoft moins... grise. "Je suis certain que la personnalité bigarrée de Nokia rejaillira sur Microsoft", a-t-il affirmé. (TV)

En savoir plus sur:

Nos partenaires