La marche en avant de la suite ERP de Microsoft

13/06/06 à 00:00 - Mise à jour à 12/06/06 à 23:59

Source: Datanews

Une meilleure intégration avec les produits d'infrastructure de Microsoft pourrait donner à la suite ERP un sérieux coup de fouet.

Microsoft a dévoilé sa suite 'enterprise resource planning' (ERP) Dynamics AX 4.0. Celle-ci est disponible dès aujourd'hui aux Etats-Unis et au Canada et devrait l'être plus tard cette année ou début 2007 dans les autres pays.L'application est la première à offrir un support aux caractères chinois et japonais, ce qui permettra à Microsoft de pénétrer sur ces marchés. Elle sera aussi la première version à supporter la base de données 10g d'Oracle en plus de SQL Server de Microsoft. La version précédente supportait Oracle 9i.En outre, la suite est conçue pour adopter la même interface utilisateur que celle de la prochaine suite de productivité Office 2007, où les barres d'outils et les menus sont remplacés par un ruban qui s'ajuste à la tâche exécutée par l'utilisateur et qui a pour but d'orienter ce dernier vers les fonctions de la suite et lui éviter ainsi de naviguer dans les menus. L'interface utilisateur auto-ajustable sera mise à disposition sous forme d'une mise à jour dans les 90 jours qui suivront la date de sortie d'Office 2007, selon Microsoft.Avec Dynamics AX 4.0, Microsoft vise les organisations et les divisions d'entreprises occupant de 20 à 1.000 utilisateurs. La nouvelle suite intensifiera la concurrence avec All-In-One de SAP et les produits JD Edwards et Peoplesoft d'Oracle, estime Jeff McKee, 'director of global product management for Microsoft Dynamics AX'.Précédemment, Microsoft Dynamics AX était connue sous le nom d'Axapta. Microsoft a acquis cette suite en 2002 lorsqu'elle a racheté le développeur de logiciels danois Navision. La majorité de sa base de clients se trouve d'ailleurs en Europe.AX est l'une des quatre suites ERP développées par Microsoft qui envisage d'ailleurs de les fusionner en une suite unique. Pour que la suite de Microsoft devienne une concurrente plus forte pour Oracle et SAP, elle nécessite davantage de fonctionnalités industrielles spécifiques en vue d'élargir sa clientèle, selon Albert Pang, 'research director for enterprise application' chez IDC.L'application doit également rompre avec son image de produit européen et gagner des clients aux Etats-Unis. Microsoft Dynamics AX 4.0 pourrait attirer les utilisateurs existants de Microsoft Office et de Windows du fait qu'elle offre une meilleure intégration avec les autres produits Microsoft. "A présent que Microsoft leur donne pas mal de raisons de standardiser sur AX, plutôt que de se tourner vers des alternatives ailleurs", ajoute Pang.

Nos partenaires