'La majorité des appareils Android déjà protégés contre la faille QuadRooter'

10/08/16 à 13:37 - Mise à jour à 13:37

Selon Google, la plupart des appareils Android sont déjà protégés contre la brèche QuadRooter récemment découverte.

'La majorité des appareils Android déjà protégés contre la faille QuadRooter'

© Google

Les quatre points faibles, regroupés sous l'appellation QuadRooter, ont été découvertes par l'entreprise de sécurité Check Point. Si un pirate en abuse, il peut prendre le contrôle complet de l'appareil, en ce compris la possibilité d'attaques d'écran, d'enregistrement de l'emplacement ou de capture de sons et de photos/vidéos - comme nous l'annoncions hier mardi.

Le problème réside dans les pilotes logiciels des puces de Qualcomm. Si un utilisateur installe une appli mal intentionnée, l'abus est déjà possible, sans que l'appli elle-même demande l'autorisation d'utiliser l'appareil photo ou le GPS par exemple.

Google signale à présent à AndroidCentral que 'la plupart des appareils' sont déjà protégés contre la faille. Cela se fait via la fonction Verify Apps qui est activée depuis Android 4.2 (ou Jelly Bean). Cette fonction aide à identifier et à bloquer les applis mal intentionnées.

Trois des quatre points faibles résolus

Selon Google, trois des quatre points faibles ont déjà été résolus avec la toute dernière mise à jour sécuritaire. Quant à la quatrième brèche, elle sera bientôt colmatée, indique l'entreprise. Pour la toute grande majorité des utilisateurs Android, cela risque cependant de prendre quelque temps. La mise à jour doit en effet être d'abord acheminée chez les fabricants, qui pourront alors l'intégrer dans leur version d'Android.

Si votre appareil est concerné, il vous est conseillé de ne pas le débrider (rooter), de ne pas y installer des applis de sources inconnues et certainement pas des fichiers .APK en dehors de Google Play. Il convient aussi d'être très attentif lors de l'utilisation de réseaux wifi inconnus.

En savoir plus sur:

Nos partenaires