La Maison Blanche assouplit les sanctions contre la Russie pour son impact sur les élections américaines

03/02/17 à 11:52 - Mise à jour à 11:51

Les Etats-Unis ont allégé les sanctions prises à l'encontre du service secret russe FSB. Ces sanctions avaient été imposées l'année dernière par le président Obama, suite à des accusations selon lesquelles la Russie aurait tenté d'influencer les élections américaines au moyen de cyber-attaques.

La Maison Blanche assouplit les sanctions contre la Russie pour son impact sur les élections américaines

© Reuters

Washington autorise à présent de nouveau des transactions limitées avec le FSB, qui s'avèrent nécessaires pour les entreprises américaines en Russie, pour pouvoir y exporter des produits IT. On ne connaît pas encore la portée des exceptions aux sanctions. Le gouvernement accorde assez souvent des autorisations générales, comme celle de ce jeudi en vue d'aider les entreprises américaines à pallier les effets commerciaux involontaires des sanctions.

Discréditer Clinton

Les services de renseignements américains accusent les services secrets russes d'avoir piraté l'organisation de campagne du parti démocrate, afin de discréditer la candidate à la présidence Hillary Clinton. Obama imposa dès lors en décembre des sanctions contre deux services russes. Il ordonna aussi le renvoi de 35 supposés espions russes dans leur pays. L'actuel président Trump souhaite pour sa part instaurer de meilleurs rapports avec le président russe Poutine.

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos