La Madonnamania crée des problèmes au logiciel de cryptage TTS

09/02/09 à 11:20 - Mise à jour à 11:19

Source: Datanews

Ce samedi, la vente des tickets pour le concert que donnera Madonna le 11 juillet à Werchter, a connu des ratés à cause du logiciel d'un des nouveaux modules de cryptage de Tele Ticket Service.

Ce samedi, la vente des tickets pour le concert que donnera Madonna le 11 juillet à Werchter, a connu des ratés à cause du logiciel d'un des nouveaux modules de cryptage de Tele Ticket Service.

C'est ce samedi matin à 9 heures qu'a démarré la vente des tickets pour le concert de Madonna via Proximus Go For Music. La réalisation technique avait été confiée à l'anversoise Tele Ticket Service (TTS). TTS estimait qu'une capacité de 16.000 tickets par heure serait acceptable, afin que l'écoulement de tous les tickets puisse se faire en 4 heures.

Mais tel n'a pas été le cas. Au téléphone et par SMS, il n'y eut pas le moindre problème pour TTS, mais le canal internet a, lui, connu des problèmes dès la première minute et ce, en raison des nouvelle techniques de cryptage utilisées pour la vente des tickets. En support, TTS avait pourtant acheté l'an dernier une [nouvelle plate-forme mainframe IBM].

"C'est vers 11 heures que la cause du problème a été localisée: le logiciel d'un des nouveaux modules de cryptage ne pouvait pas répondre à une aussi grande quantité de demandes simultanées", déclare TTS dans un communiqué officiel. "Le plantage du processus a engendré un effet de domino sur le reste des serveurs, ce qui a réduit radicalement la capacité de traitement surtout des commandes via internet."

"Le traitement des commandes via les trois canaux n'a jamais été complètement paralysée, mais là où normalement, 16.000 tickets par heure peuvent être réservés en période de pointe, on n'a cette fois atteint que 7.000 tickets par heure. Cette lenteur du traitement a provoqué de fréquents messages d'erreur dans le navigateur des utilisateurs et même dans certains cas l'interruption du processus de commande par téléphone."

TTS n'a pas souhaité désactiver le cryptage accru du traitement des paiements. "La sécurité de l'information est prioritaire", y déclare-t-on. "Il a fallu attendre 15H00 environ, avant qu'une solution valable soit trouvée. Le module de cryptage en cause a été remplacé par une version plus récente qui a ensuite traité sans problème la vente des tickets pour le concert de Madonna. Un peu plus tard, la pression sur les canaux de commande téléphonique et internet a diminué, et le système a pu fonctionner normalement. En fin de compte, tous les tickets ont été écoulés aux environs de 22H00, et une liste d'attente pour les places qui se libéreraient (suite à des réservations impayées par exemple) a été ouverte."

Par ailleurs, le spécialiste de contrôle des sites web InternetVista a d'ores et déjà proposé des chiffres à propos de la disponibilité du site web www.goformusic.be durant la période de pic Madonna. C'est ainsi que samedi, la durée d'exploitation ('uptime') a été en moyenne inférieure à 70 pour cent. Depuis le 1er février, goformusic.be se caractérise par une durée de dérangement ('downtime') de 8 heures et 14 minutes. Le temps de réponse moyen du site web a atteint, surtout vendredi, une pointe de plus de 2 secondes et d'un peu plus d'1 seconde samedi. Le temps de réponse le plus élevé enregistré a été cependant de plus de 52 (!) secondes)

TTS déclare que samedi, 1.338.299 consultations de page ont été enregistrées sur son site web et sur celui de goformusic. Au niveau de la sollicitation des serveurs web, TSS a noté un pic de quasiment 2,5 Mb/sec.

En outre, TTS reconnaît avoir partiellement échoué dans son travail. "Alors que tous les tickets pour le concert auraient pu être écoulés en 4 heures, des problèmes techniques ont fait en sorte que le processus a duré 13 heures. D'une certaine façon, nous sommes satisfaits que malgré cette pression non encore éprouvée, notre logiciel ait continué à fonctionner et que nous ayons pu le régler finement pour ce genre de situations. Cette opportunité se présente rarement, mais elle nous a permis d'être parés pour de futurs défis (dont, mais pas uniquement, le débit de la vente de tickets pour Rock Werchter)."

Nos partenaires